• Sommes-nous face à une zone de détente sportive dans un centre pénitencier ?
    Non, mais au Square de la Gare de Charonne, où le terrain de basket est désormais mis en cage.

    Aujourd'hui, le message à la jeunesse est pour le moins brouillé : « Ne restez pas oisifs ou enfermés dans vos cités, faites du sport, bougez ... mais ...pas trop ! ».
    En effet, quoi de plus remuant qu'un match entre « ados » sur un terrain de basket ? Du sport oui ... mais en vase clos.


    Peut-être faudrait-t-il aller jusqu'à l'insonorisation de la cage ?
    Incontestablement, la ville fait ici une faute de goût ... et ... de coût.


    >> Hors de la cage, on respire dans le Square de la Gare de Charonne ...


     


    3 commentaires

  • Au 35 de la rue de Bagnolet ... vous êtes ... Villa Riberolle : l'une des plus attachantes impasses de ce quartier du 20ème.
    Aujourd'hui encore, la villa est pleine de vie, avec son garage, son atelier de sablage et de métallisation et son entrepôt d'objets indiens (Le Bateau de Safran) ... Entre ateliers et entrepôts, de nombreux artistes ont élu domicile.

    Avancez jusqu'au coude, au fond de l'impasse, là où les lieux - presque à l'abandon - sont teintés d'une atmosphère un brin nostalgique d'un Paris d'un autre temps.

    Avant de ressortir par ce porche et d'affronter la ville et sa grisaille, ressourcez-vous ici encore une fois : la tête au vert et les pieds sur le pavé, ...
    Allez flâner Villa Riberolle : dépaysement garanti ... !


    >> La Villa Riberolle aujourd'hui.

    Attention : le week-end, pas d'accès à la villa Riberolle : la grille est fermée

     

     


    1 commentaire

  • Octave Chanute est quasiment inconnu en France ... mais il est célébrissime aux Etats-Unis.
    Plus de 64 500 occurrences pour Octave Chanute dans Google, 61 300 dans Alta Vista, ... ! Cette célébrité ne pouvait pas échapper aux moteurs de recherche !

    Mais qui est donc Octave Chanute ? C'est un ingénieur américain d'origine française - mort en 1910, qui - au même titre qu'Ader, Blériot ou Farman - fut l'un des pionniers de l'aviation.
    A Paris, Octave Chanute a donné son nom à cette place, en contrebas de "La Campagne à Paris".

    "La Campagne à Paris" ?
    C'est un îlot de sérénité, un havre de repos, un royaume de villas secrètes ...
    Le calme verdoyant de ces petites maisons fleuries (92 pavillons achevés en 1926) étonne au milieu de l'agglomération parisienne. Ce lieu - délicieux à la belle saison - est préservé de l'envahissement des voitures car, on n'y accède que ... par des escaliers, à partir des rues environnantes.

    Alors n'hésitez pas à grimper l'escalier de la place Octave Chanute ... là-haut  un lieu rare et fleurant bon la nature vous attend ... !


    >> Octave Alexandre Chanute ... born in France but an American citizen ! 

    >> La Campagne à Paris : le royaume des villas secrètes.




    1 commentaire

  • Il règne, ici,  une impression de lenteur, d'éloignement et d'étrangeté au monde moderne ...

    C'est tout le charme du quartier Charonne.
    Car, Charonne c'est la rue des Prairies, mais aussi : la rue des Haies; la rue des Maraîchers; la rue du Clos... Tous ces noms témoignent, s'il en est besoin, de l'ancienne vocation agreste de Charonne qui se distinguait alors de Belleville ou de Ménilmontant dont la vocation était plus artisanale, voire plus industrielle.

    Cet héritage du passé survit encore aujourd'hui : la rue des Prairies reste un havre de paix.


    >> Cette Photo est publiée en hommage à Pierre Sansot, auteur « Du bon usage de la lenteur » (Editions PAYOT)


    >> Voir aussi : "Rue des Prairies" : le film ... 
    Contrairement à ce que le titre de ce film pourrait laisser penser, il n'a pas été tourné dans la partie du 20e où se trouve la rue des Prairies, mais dans une grande friche des hauts de Belleville, entre l'actuelle Place des Fêtes et l'actuel Parc de Belleville.

     

     

     


    3 commentaires

  • La Flèche d'Or, rue de Bagnolet dans le 20e arrondissement, est un lieu culturel dont la riche programmation et la convivialité en fait le centre "off" de l'étrange, de l'insolite, de l'Underground, de l'art alternatif...

    Créée  il y a dix ans, dans une ancienne gare de la Petite Ceinture, la Flèche d'Or Café (qui tient son nom du rapide Paris-Calais) est loin de l'approche marketing d'un café classique.
    A ses débuts, l'ancienne gare de Charonne accueillait dreadlocks cradingues et scènes ouvertes calamiteuses, ... aujourd'hui la Flèche d'Or est une adresse où la faune branchée de la capitale aime à se montrer.

    La Flèche d'Or  (la "Flèche" pour les initiés) accueille régulièrement des débats, des rencontres, des happenings de vidéastes... De jeunes groupes de musiciens y trouvent un espace pour s'y produire en concert. Bref, la Flèche d'Or fait partie de ces rares lieux dans Paris qui permettent une expression culturelle, sociale et politique totalement débridée.

    Allez boire un verre ou mieux prendre un brunch au Flèche d'Or Café, un endroit frais au climat chaud et festif ... vous ne serez pas déçu tant son ambiance est unique.

    Une adresse immanquable dans ce quartier de Charonne qui a su conserver son caractère populaire.


    >> L'ancienne gare de Charonne.
     

    >> La Flèche d'or café
     

    >> Video Show à la Flèche d'or : Testarossa autodrive/Kavinsky©

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique