• Au revoir et merci Monsieur Ronis.


    "Les amoureux de la Bastille".
    1957, sur les murs de l'Hôtel de Ville, Paris 2005.
    Portrait WR:  AFP/Gérard Julien

     

     

    Willy Ronis, photographe et amoureux de Paris, nous a quitté samedi 12 septembre. Considéré comme l'un des grands maîtres à penser de la photographie humaniste, il avait 99 ans.

    Je suis ému à l'extrême de ce grand départ. Willy, que j'ai eu la chance de pouvoir croiser à plusieurs reprises au cours de ces quinze dernières années, me laisse le souvenir d'une grande sensibilité, d'une gentillesse hors du commun. C'était un être fait de paix tranquille, qui parlait des hommes aussi bien qu'il les photographiait.

    J'attendais avec crainte le décès inéluctable de mon très cher "Professeur", car c'est grâce à lui que j'ai "la passion" de l'image, et c'est aussi grâce à lui qu'est né Parisperdu.
    Ses photos et la douceur de leurs nuances, la délicatesse de leur lumière, la poésie de leur composition, sont très exactement l'émanation du personnage fait de tendresse et d'imagination que j'ai connu. Avec Ronis, on comprend tout de suite que c'est le photographe qui fait la photo, pas l'appareil...

    Un Grand merci, Willy, pour l'œuvre que vous nous laissez, une œuvre à la hauteur du grand homme que vous resterez. Un grand merci aussi pour l'exemple que vous êtes, car pour les nouvelles générations, Willy Ronis, c'est l'école de la photographie par excellence.
    La relève ne va pas être facile.


    >> En mai dernier,  Willy Ronis racontait les circonstances dans lesquelles il a pris un certain nombre de ses clichés les plus célèbres.

     

     

    • Willy Ronis et Parisperdu

     

    >> La photo de Willy Ronis fait débat …

    >> Willy Ronis fête ses 99 ans aux Rencontres d'Arles.

     

     

     

     

     

     

    « Espaces urbains à vocations indéfinies ...Fabien, par un chemin détourné ... »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    12
    mercattore
    Jeudi 15 Octobre 2009 à 00:49
    Ronis
    Merveilleux M. Ronis, un peu trop longtemps occulté quand même par rapport à R. Doisneau par exemple. Dans mon soleil sur le Paris que j'ai aimé, il figure en lettres d'or avec mes chers Brassaï et Izis.
    11
    José
    Dimanche 4 Octobre 2009 à 10:20
    Adieu ...
    ... monsieur Ronis, merci pour toutes ces images que vous nous laissez.
    10
    Arbillot R.
    Mercredi 16 Septembre 2009 à 17:13
    Hommage
    J'ai aimé l'hommage que vous rendez à ce grand photographe. Bravo aussi pour votre blog.
    9
    keller
    Mardi 15 Septembre 2009 à 12:14
    Podium
    Il restera sur mon podium des grand photographes: Cartier-Bresson,Boubat et Ronis. Je pense que ce n'est pas demain que ce classement changera ...
    8
    Mardi 15 Septembre 2009 à 11:50
    Triste.
    Amputée, j'aurais au moins vu sa toute dernière exposition... Belle vie, longue vie, jolie mort avec un souvenir et des images qui nous resteront!
    7
    patrick
    Mardi 15 Septembre 2009 à 11:47
    Adieu
    Un géant de la photo. Merci pour votre hommage.
    6
    Michelle Bach
    Lundi 14 Septembre 2009 à 20:16
    Un grand ...
    J'ai découvert Willy Ronis grâce à votre blog "Paris perdu". Je partage votre avis et vos sentiments:ce Monsieur est un grand, un très grand.
    5
    franky
    Lundi 14 Septembre 2009 à 14:19
    Il nous reste seste ses photos
    Willy Ronis nous a quitté, mais il restera toujours ses magnifiques clichés de cette ville qui nous inspire tant en photo Merci willy.
    4
    JF Herriot
    Lundi 14 Septembre 2009 à 08:41
    Emotion et tristesse
    Moi aussi, je suis triste et ému à l'extrême de ce grand départ … Que votre blog nous parle souvent de cet immense photographe qui aimait tant Paris.
    3
    Sylvie
    Lundi 14 Septembre 2009 à 08:36
    Quel grand bonhomme
    Cher Pierre, Oui, j'y ai beaucoup pensé moi aussi, à lui et à toi. Quel grand bonhomme ! La petite note signée de sa main qui nous accueille dans Pariperdu est encore plus émouvante, et aussi encore plus précieuse. J'ai aimé ton billet, et je suis d'accord, la photo en dit beaucoup sur le photographe...
    2
    sheily
    Dimanche 13 Septembre 2009 à 21:36
    RIP
    C'est au fil des billets de Paris Perdu que j'ai découvert cet amoureux de Paris. Que la terre lui soit légère.
    1
    alain Combas
    Dimanche 13 Septembre 2009 à 15:33
    Bel Hommage
    Bel hommage rendu a un grandissime photographe. On vient de perdre gros ...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :