• Aux entrepôts de Bercy.

    Chais de Bercy - Restauration des Pavillons de la rue des Thorins Paris 12ème (Mars 1996)

    Sur une dizaine de mètres, je m'astreins à longer ces odieuses palissades métalliques, peintes en gris et en vert, où de rares trous du diamètre d'un clou laissent à peine entrevoir ce qu'elles cachent: des trous démesurément plus vastes bien entendu, et où commence à disparaître ce qu'il reste des entrepôts.

    Plus loin, des ouvriers s'activent autour de tas de sable et d'amoncellements de pavés, car il semble qu'on veuille conserver quelques rangées de pavillons, dont les alignements de pignons, identiques, rachètent par cette répétition, comme dans les planches de timbres, la banalité architecturale de chacun.

    Mais il y a autre chose: une vraie justesse des proportions marquée par le plein-cintre des ouvertures de ces bâtiments. J'approuve qu'au lieu de les démolir, on les transforme en théâtre, en musée, en centres commerciaux ou culturels.

     

    • Le vieux Bercy sur Parisperdu

    >> Contrefaçon à Bercy.

    >> Une petite ville pinardière.

    >> Dans les chais de Bercy.

    >> Cour Saint-Emilion.

    >> Bercy village: Lieux retrouvés_014.

     

    « Quelques traces de la vie provinciale ...Dans le 11ème, le neuf remplace l'ancien »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    2
    Leonard Pitt
    Samedi 8 Juin 2013 à 20:09
    Oui
    Bien sur que oui !
    1
    Jean-Jacques Fourmon
    Vendredi 7 Juin 2013 à 20:46
    Démolir, disent-ils
    Démolir ? Restaurer ? Réaffecter ?Dénaturer ? Telles sont les questions qui se posent lorsque les édifices ne relèvent pas du patrimoine au sens strict. Reconnaissons ici que cette architecture, pour modeste qu'elle soit, est pleine d'un charme discret, qui méritait, à l'évidence, d'être conservé.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :