• Des potelets par milliers.



    Depuis maintenant plus de dix ans, la ville de Paris investit de plus en plus d'argent pour planter, un peu partout, une armada de potelets. Actuellement, on en dénombre plus de 350 000, quatre fois plus que le nombre de pigeons présents dans la capitale … !

    Et cette petite armée en acier coûte une fortune. Chacun de ces piquets est facturé, selon les modèles, entre 24 € et 38 €, auxquels il faut ajouter environ 30 € pour la pose. Si bien, qu'au total, depuis 2001, la mise en place des potelets a coûté plus de 15 M€ à la mairie de Paris. Mais ce n'est pas tout, car on en remplace environ 12 000 par an, soit parce qu'ils ont été abîmés, voire dérobés ou même parce que certains … ont perdu la boule … blanche pour malvoyants !

    Le nombre de nouveaux potelets augmente au fur et à mesure que décroit le nombre de places de stationnement. La tendance est continue car la Ville entend supprimer encore "quelques milliers" de places de stationnement avant la fin de la mandature en cours.

    Les zones fortement consommatrices de potelets sont les rues trop étroites qu'il faut mettre aux "normes pompier", les rues où l'on supprime une file de stationnement, là où l'on crée de nouvelles places de parking pour les deux-roues, là où l'on implante de nouvelles stations Vélib'….voire maintenant Autolib'.

    On l'a compris, le fleurissement des potelets sur le pavé parisien n'est pas prêt de se ralentir.
    Mais il faut dire que pour l'instant, les potelets restent les seuls remparts à l'incivilité légendaire des Parisiens.


    Le mobilier urbain sur Parisperdu :

    >> Les Vespasiennes ou Sanisettes.

    >> Les cabines téléphoniques.

    >> Les colonnes Morris.

    >> Les fontaines Wallace.

    >> Les kiosques à journaux.

     

    « La chaufferie de La Villette et sa grande cheminée.Qui crèche ici ? »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    3
    Julien
    Lundi 10 Octobre 2011 à 18:10
    Pote-laids
    Mais que c'est laid ! Tout a fait ce genre de choses qui fait que: http://www.youtube.com/watch?v=VAfeqAYndZY
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Musard
    Vendredi 7 Octobre 2011 à 21:32
    poteau laid
    Les premiers potelets parisiens sont apparus en 1976, sous M. Chirac. Ils étaient de si mauvaise qualité que trois pipis de chien en venaient à bout. Leur quantité (voir le record de la rue des Bernardins : http://mon75005.blogspot.com/2009/05/collector-5-rangs-de-potelets-et-autres.html) me faisaient soupçonner un marché juteux et je m'attendais à un prix plus élevé. S'ils protègent les trottoirs des quatre roues (mais pas des deux roues) ils participent de l'encombrement visuel. En trouve-t-on autant dans les autres capitales ?
    1
    Jess
    Vendredi 7 Octobre 2011 à 15:05
    Gaspi
    Quel gabgie, pour plaire aux Verts, le maire de Paris est prêt à tout !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :