• Des tours à Paris : pour quoi faire ? (1/2)


    Les Mercuriales, tours jumelles de la Porte de Bagnolet.

    A la mairie de Paris, on ne parle pas de tours, on parle de "hauteurs". C'est dire si le sujet fait peur.
    "L'enjeu c'est de trouver de la place, d'abord pour le logement" et pour cela, a affirmé le maire de la capitale, "nous ne pouvons pas nous interdire de regarder vers le haut". En clair, on envisage de crever le plafond des 37 mètres actuellement imposé par le Plan Local d'Urbanisme.

    En tout cas aujourd'hui, la question n'est plus  de savoir s'il y aura de nouvelles tours à Paris. Mais où, combien et comment ?
    Bien sûr, il n'est pas question de toucher au cœur de Paris. Seuls des sites délaissés, situés à la périphérie, sur des emprises d'échangeurs routiers ou de voies ferrées, sont visés.

    Six sites aux portes de la ville sont ainsi envisagés pour accueillir des immeubles de plus de 200 mètres de haut : Bercy-Charenton (12e), Masséna Bruneseau (13e), Porte de Versailles (15e), Batignolles (17e), Porte de la Chapelle (18e) et Porte de Montreuil (20e).

    Mais les opposants aux tours se font de plus en plus entendre, critiquant une architecture énergivore ou rappelant l'échec de la politique du logement des grands ensembles et des tours dans les banlieues, là où justement on est en train de les mettre par terre ...
    Alors devons nous nécessairement aller toujours plus haut ... et, demain allons nous assister au retour des tours ?

    A suivre ...


    >> Six sites aux portes de la ville: Portofolio.


    « Montrer Paris avec des yeux lucides et amoureux.L'âme des lieux. »

  • Commentaires

    5
    jean-marc M.
    Jeudi 11 Septembre 2008 à 11:50
    11 septembre-Tours jumelles
    En ce 11 septembre, votre photo me fait obligatoirement penser à NY et votre dernier post d'hier me fait partager votre question : des tours à Paris pourquoi faire ? Ma réponse sera : N'en contruisez plus §
    4
    Billem
    Dimanche 31 Août 2008 à 00:25
    Pourquoi faire ?
    En tout cas bravo pour le blog ! Il est génial ! Superbe !
    3
    Billem
    Dimanche 31 Août 2008 à 00:23
    Pourquoi faire ?
    Le problème n'est pas qu'il y est ou pas des tours, mais que celles ci est des architectures reussies intégrées de manière pertinente avec l'environnement historique. Il existe de très grands architectes qui pourront faire des tours extraordinaire dont dans un demi siècle, on se demandera comment on a pu hésiter (il faut arrêter de comparer en permanence au bouses construites sur les quais de Seine dans les années 70). Il est quand même incroyable que plus d'un siècle après la tour effel, 20 ans après la Pyramide du Louvre, on retrouve encore ce débat bizarre de gens ayant des problèmes avec leur époque et la modernité. Un débat sain, serait celui de discuter sur la qualité des architectures, de l'intégration dans le contexte, des emplacements de la liaison au sol, etc plutôt que de perdre son temps à faire de l'architecture du 19ieme siècle... Un peu d'audace merde ! Ce pays de vieux est en train de crever sous sa médiocrité conservatrice.
    2
    Billem
    Dimanche 31 Août 2008 à 00:06
    Pourquoi faire ?
    Simplement pour que Paris intègre les éléments de l'architecture d'aujourd'hui et ne devienne pas un musée...
    1
    Jean-Luc
    Vendredi 29 Août 2008 à 22:41
    No tours
    Paris n'est pas New-York, nous n'avons pas la culture des tours, alors je suis bien d'accord avec votre analyse : des tours à Paris ? Pourquoi faire ???
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :