• L'insolite place Pinel.

    La place Pinel aujourd'hui _ Paris13ème (© Google Maps)

    Il a quelques dizaines d'années, lorsque vous empruntiez la ligne 6 du métro, en direction de Nation, juste avant la station Nationale, vous aviez une vue plongeante sur un vaste espace … complètement désert !

    Il y avait là un cercle d'une centaine de mètres de diamètre, dallé de grandes plaques de ciments plus ou moins disjointes, recouvrant tant bien que mal d'anciens pavés. Pas un arbre, pas la moindre végétation, ici il n'y avait que le vide ….  
    Un lieu "vide de centre" et d'une certaine manière "vide de sens". C'est ainsi que vous apparaissait, la minérale Place Pinel, en contrebas, par les vitres du métro aérien.

    Autour de ce néant, bien au large : des immeubles bas où s'étaient installés quelques petits commerces, de rares artisans et des dépanneurs de petit électroménager, dans ces années 70 où Moulinex régnait sans partage sur son marché.

    Longtemps j'ai trouvé cet endroit totalement improbable dans une ville comme Paris.
    Au cœur de la cité, la place Pinel dégageait une curieuse impression d'inachevée, son vide procurait comme une gêne, une sensation dérangeante …

    Mais comme la ville a horreur du vide, on finit par aménager l'ensemble, par combler l'espace, … tout l'espace. On a commencé par la périphérie avec la construction d'immeubles d'une dizaine d'étages.

    La place arrondie, un peu naïve, s'est alors peu à peu retrouvée rétrécie, défigurée par de volumineux immeubles cubiques qui s'inséraient souvent mal dans ses courbes.

    Quelques grossistes asiatiques de  matériels divers ont remplacé les dépanneurs Moulinex, … aujourd'hui, on ne dépanne plus, on jette et on rachète du neuf. Leader Price a chassé les petits commerces, la boucherie chevaline a fermé … mange-t-on encore du cheval de nos jours ?

    Puis, au centre, sur plusieurs cercles concentriques, on a planté des arbres, beaucoup d'arbres et disposé des bancs semblables à des pierres tombales. De grosses boules de verdure occultent désormais le centre de la place, coupent les perspectives et en masquent sa physionomie générale.

    Aussi maintenant, vu du viaduc du métro aérien, on devine la Place plus qu'on ne la voit. On n'image pas qu'il y a quelque temps, la place Pinel était bien différente de ce qu'elle est aujourd'hui. C'était alors un endroit totalement insolite … mais non dénué de caractère.


    >> La Place Pinel, à nouveau en cours de réaménagement.

     

    « Meilleurs voeux !Bobos, ça se complique ... »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Olivier Bailly
    Dimanche 6 Janvier 2013 à 18:29
    Place Pinel
    je me souviens avoir assisté à une tentative de suicide ici. J'habitais rue Nationale. Je me promenais avec mon père, un dimanche en hiver, entre chien et loup. Un type voulait se jeter par la fenêtre au dernier étage de l'immeuble tout en haut de la photo, à gauche (avec les trois passages cloutés). Finalement le mec n'a pas sauté. Je lui ai toujours trouvé un charme particulier, à cette petite place, malgré les bâtisses des années 70-80. J'aime bien le bistrot qui fait l'angle avec le bd Vincent Auriol. Il se situe en bas à gauche sur la photo. ça a été longtemps un rendez-vous de taxis
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :