• La fille de Quéribus.


    Hier, ce fut comme une apparition : une jeune fille, seule, un peu perdue au milieu du vieux château, à 728 mètres d'altitude, face à l'immensité de la plaine …

    Immédiatement cette image en appelait une autre et, en écho, me revenait l'image de "La fille de Bercy", elle aussi seule sur la terrasse surplombant le fleuve, face à la démesure de la Très Grande Bibliothèque …


    >> En écho, dans Parisperdu : "La fille de Bercy".

     

     

     

     

     

    « Balade hors des sentiers battus ... (3/3)La photo de Willy Ronis fait débat ... »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    4
    Sylvie
    Mardi 8 Septembre 2009 à 11:32
    un monde où l'on se retrouve...
    Je reviens de vacances et je reprends mes bonnes habitudes : me promener nonchalamment dans Pariperdu, et y trouver des trésors. J'ai cliqué au hasard (j'ai deux mois à rattraper..) : je trouve "La Fille de Quéribus" ... et je visualise immédiatement la Fille de Bercy ... même attitude, même intériorité pensive... Bien sûr, le commentaire de l'auteur (que je n'avais encore pas lu, je le jure...) me le confirme... C'est fou, Pariperdu est un monde où l'on se retrouve...
    3
    Jean-René
    Mercredi 12 Août 2009 à 15:39
    Poésie
    Merci pour ce moment de pure poésie, votre blog est bien séduisant. Moi aussi j'adore ce Paris que vous décrivez ici.
    2
    paul
    Samedi 25 Juillet 2009 à 18:57
    A sa fenetre
    La belle à sa fenetre, un beau billet
    1
    sabine
    Jeudi 23 Juillet 2009 à 21:51
    image
    belle image en effet avec un puissant effet evocateur. merci
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :