• Paris by-night ...


    Les fêtards de la nuit se plaignent. La vie nocturne serait en train de mourir à Paris. Technopol, une association de "clubbers" cherche à mobiliser le monde de la nuit autour d'une pétition en forme de cri d'alerte. Son slogan: "La nuit meurt en silence", agrémenté d'une affichette tendant à montrer que la vie nocturne européenne est maintenant à rechercher à Londres, à Barcelone, à Prague ou à Berlin …. mais en aucun cas à Paris.

    Le fait n'est pas nouveau. Déjà dans les années 90, Manu Chao et la Mano Negra, dans une chanson intitulée "Ronde de nuit", nous ne nous disaient-ils pas : "Au cœur de la ville endormie reposent des millions de gens soumis, sans personne pour hurler la nuit …"?

    Ah, il est loin le bon temps des boites à Pigalle (le Bus Palladium, en tête), avec tout le monde mélangé : noirs, arabes, juifs, gays, et tous les autres … Maintenant, chaque communauté a ses endroits ghettos et … t'as pas intérêt à te tromper d'adresse !
    Au lieu du vivre ensemble, nous choisissons l'entre soi.

    Mais aujourd'hui, la situation s'est compliquée et les exploitants des "boites de nuit" disent ne plus pouvoir supporter les pressions qu'ils subissent dans la gestion des problèmes de nuisances sonores. Car comment concilier, en ville, la tranquillité des uns avec l'activité des autres ?

    Plus récemment encore, la situation s'est à nouveau dégradée avec la mise en œuvre de la loi anti-tabac qui a poussé une partie du public à passer beaucoup de temps à l'extérieur des établissements, cette occupation des trottoirs troublant encore plus le voisinage.

    Des fermetures administratives, provisoires ou définitives, en ont résulté et les pertes de licence ou d'autorisation de nuit (au-delà de 2h) sont nombreuses, sans parler des amendes parfois très lourdes.

    Ce n'est donc pas la première fois qu'on annonce la mort imminente de la nuit parisienne.
    Mais la fête n'est pas la seule façon de se divertir, et il y a une vie nocturne parisienne hors des clubs et autres boîtes.  "Paris capitale de l'ennui", ne serait-il pas le sentiment de professionnels en mal de recettes, et de "clubers" blasés qui ne vivent que dans le monde illusoire et superficiel des fêtes où avant tout, il faut être vu ?

    Il y a tant d'autres choses à faire à Paris, d'autres lieux à fréquenter, de jour comme de nuit : des restos, des troquets, des concerts, des théâtres et des cinémas ou plus simplement des balades urbaines où l'on peut savourer la blancheur de la nuit parisienne.

    Celui qui n'est jamais rentré au petit matin, lorsque les premières lueurs du jour commencent à se  mélanger à celle des réverbères, assis à l'arrière d'un taxi fonçant dans des avenues désertes, avec en fond sonore Jacques Dutronc et les notes aigrelettes de la flûte traversière jouant "Il est 5 heures Paris s'éveille", celui-là ne peut pas comprendre la magie de l'instant, … la magie d'une nuit à Paris.



    >> Manu Chao et la Mano Negra : "Ronde de nuit".

    >> Paris Nightlife , le nouveau portail Internet la Mairie de Paris.

    >> Jacques Dutronc : "Il est 5 heures Paris s'éveille".



     

    « King Kong est de nouveau dans la ville !Petit moment d'éternité ... »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    3
    KKK
    Dimanche 7 Mars 2010 à 12:29
    Moi la nuit, je dors ...
    Tout ça c'est des préoccupations de riches oisifs. Moi la nuit, je dors vu que mon boulot me crève un max ...
    2
    Mardi 16 Février 2010 à 10:11
    Manu C.
    En 1991, déjà, un certain Manu C. écrivait ces belles paroles.... "Au coeur de la ville endormie Reposent des millions de gens soumis Personne d'autre pour hurler la nuit Que le vieux clochard sous le pont Marie Dans la rue y'a plus que des matons Tous les apaches sont en prison Tout est si calme que ça sent le pourri PARIS VA CREVER D'ENNUI !!!"
    1
    Romain
    Dimanche 14 Février 2010 à 09:28
    Paris nuit ... gravement
    C'est vrai que le Paris by-night est devenu tristouné, avec son cortège d'interdiction. J'ai soutenu La Flèche pour sa réouverture et ça a porté ses fruits.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :