• Paris sera-t-il toujours Paris ?

    Paris sera-t-il toujours Paris ?
    La Maison Rose, 2 rue de l’Abreuvoir – 75018 Paris

    Je garde le souvenir du Paris de mon enfance, avec ses artisans, ses jardins et ses cours intérieurs que l'on pouvait visiter librement, ses réseaux de caves aussi, qui nous permettaient de traverser tout un arrondissement et de faire d'étranges découvertes. A cette époque, il y avait encore de nombreux petits métiers qui faisaient du lien … tous ont aujourd'hui disparu. Qui fait du lien aujourd'hui à Paris ? Les associations sont là pour ça me direz-vous ? Laissez-moi rire, la plupart sont politiquement instrumentalisées à coup de subventions essentiellement destinées au "renvoi d'ascenseur" électoral !

    Maintenant, Paris n'a plus d’âme ! Paris est devenue une ville étouffante, épuisante et dans laquelle on perd même  l'envie de la découverte et du rapport humain car toute entreprise est devenue une mission commando! J'en suis fatigué d'avance...

    Et je ne parle pas des sommes énormes qu'il faut débourser pour être locataire ou propriétaire à Paris intra-muros …. Ce qui fait qu'y vivre, même dans le 20ème, devient de plus en plus un luxe … Comment peut-on encore parler de quartier populaire quand le 20 mètre carré est en moyenne à plus de 800 euros? La gentrification est partout. Alors la plupart de ceux qui travaillent à Paris doivent habiter en banlieue et font des heures de trajet qui chaque jour s'ajoutent à leurs heures de travail. Bonjour la qualité de la vie !

    Suite à l'exode forcé de ses habitants, Paris devient de plus en plus une ville musée, une ville de commerces, d'agences et de bureaux.

    Paris change comme toutes les villes, mais hélas sans originalité, on ne sait plus construire autre chose que des tours de verre et d'acier, des cubes ou des parallélépipèdes …

    Alors si Paris ressemble de plus en plus à toutes les capitales, comment Paris pourrait-il être toujours Paris ?


    >> Paris, est-elle la plus belle ville du monde ?

    >> "Paris, n’est plus Paris"

     

     

    « L'histoire singulière du 88 rue de Ménilmontant. L'esprit du Bas-Belleville enfin retrouvé. »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    8
    Gisele Bartlet
    Jeudi 30 Avril 2015 à 11:45

     J'y suis passée il n'y a pas très longtemps en faisant une visite guidée sur Montmartre mais à la fin ce cette visite on n'a pas osé y rentrer on a eu peur des prix

    7
    sylvain L.
    Jeudi 16 Avril 2015 à 11:11

    Pas tout à fait d'accord. On a tous une nostalgie de notre enfance. Mais déjà enfant les anciens se lamentaient sans doute de cette ville qui avait perdu son authenticité. Quand la Tour Eiffel a été érigée, les réactions ont été terribles! Aujourd'hui il y a certes de nombreuses constructions modernes assez horribles mais il y a aussi des tas de choses incroyables si on y regarde de plus près : le street-art n'a sans doute jamais été aussi présent, comme des œufs de pâques au milieu de la ville (allez vous balader à la Butte-aux-Cailles par exemple), certains balcons et fenêtres se couvrent de fleurs, dégoulinent de plantes, il y a des parcs et des jardins partout, certains "villages parisiens" et les galeries gardent leur charme malgré les restaurations ou plutôt grâce à elles... Bref, il n'y a pas que du mauvais et nos enfants se lamenteront sans doute de "leur Paris" perdu :)

    là où je travaille, dans le 10eme, les boutiques (trop chères) ouvrent à tour de bras, dynamisant un quartier anonyme et le rendant d'un coup, certes trop cher, mais beaucoup plus vivant. Bref, on peut être nostalgique et se révolter contre les aberrations et se rendre compte aussi que tout n'est pas sombre dans l'évolution de la ville.

     

    6
    Monique Denis
    Dimanche 12 Avril 2015 à 18:34

    En effet, toutes les grandes villes perdent leur personnalité ! dommage ,surtout pour Paris , nostalgie oblige !!!!!

    5
    Pierre Barreteau
    Dimanche 12 Avril 2015 à 17:32

     @ Xavier B. : Bien sûr qu'elle existe encore. Sur le versant de la Butte le moins exposé au tourisme, la Maison Rose ne manque pas de charme. La bâtisse, face aux vignes, a été le cadre de l'atelier du peintre Utrillo, au début du siècle dernier.

    C'est aujourd'hui un lieu bien connu des habitants du quartier, mais pas obligatoirement des touristes, qui se précipitent davantage au Lapin Agile tout proche. C'est, honnêtement, plus pour le lieu que pour ce que l'on nous y sert que l'on ira à la Maison Rose !

    4
    Brodard Xavier
    Dimanche 12 Avril 2015 à 17:31

     Est-ce qu'elle existe encore ?

    3
    Maminou Duboy
    Dimanche 12 Avril 2015 à 17:30

     Ah nostalgie de notre enfance quand tu nous tiens ! Lorsque j'étais enfant, j'ai vécu rue de Montreuil ds le XIeme.

    Il y a qq mois, j'ai voulu revoir cet immeuble et là l'horreur... MON immeuble a été remplacé par une construction moderne... quelle tristesse j'ai alors ressentie... un pan de ma vie a disparu, seuls les souvenirs sont ds ma mémoire mais comment partager avec ses enfants et petits enfants cette période sans images. Je reste triste

    2
    Ricard Selgas Serra
    Dimanche 12 Avril 2015 à 08:53

    C' est le même problème partout! Les villes perdent leur personalité, même les boutiques traditionelles... Bref Séphora, FNAC, Zara...

    J' ai la sensation d' avoir devenu une,sorte de dinosaure. Barcelona est de plus en plus une ville inconnue.

     

    1
    Joëlle Gourronc
    Dimanche 12 Avril 2015 à 08:52

    Rien n'échappe au "monde moderne"     C'est triste parce qu'on devient trop nostalgiques...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :