• Rue Lasson, en bord de mer ...


    La rue Lasson est une rue perdue du 12ème arrondissement, une rue en pente douce, située à l'écart de l'agitation de la ville. Elle ne dégageait rien de particulier, sauf un réel climat de quiétude ... un endroit plutôt agréable ... mais, ne sommes-nous pas, déjà ici, dans le quartier Bel- Air ?

    Soudain, au N°14, la porte d'un garage désaffecté affiche "Et toi comme une algue ...", une phrase extraite d'un poème de Prévert . Le poème s'intitule « Sables mouvants » ... C'est dire si, rue Lasson, l'apostrophe a quelque chose de complètement décalée, ... même si Prévert nous prévient : "Au loin déjà, la mer s'est retirée ...".

    Aujourd'hui, c'est tout ce côté pair de la rue qui s'est définitivement retiré ... ! Il a été rasé pour faire place nette à un gigantesque ensemble hospitalier pédiatrique.

    Gageons que les nouveaux nés de la toute nouvelle maternité des Bluets s'intéresseront plus tard à Jacques Prévert... même s'il y a peu de chance qu'ils apprennent un jour que la rue de leur naissance renvoyait jadis en écho : "Et toi comme une algue ...".
    Et pourtant, une maternité n'est-elle pas toujours située quelque part en "bord de mères" ?


    >> Sables Mouvants, Extrait de « Paroles » de Jacques Prévert.
     

    >> Le nouvel ensemble hospitalier de la rue Lasson : Maternité des Bluets et Hôpital « Pierre Rouquès ».

     

    « La Villa des Tulipes, il y a 50 ans … Jean Ro. jeune biographe de Fernand Raynaud ... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    4
    Anna
    Mardi 16 Décembre 2008 à 21:54
    Rue Lasson
    Merci beaucoup pour ce joli commentaire.. J'habite cette rue calme depuis maintenant 2 ans et je m'y sens bien. Merci de nous faire profiter de votre culture avant comme le précisait Josiane que de grands immeubles accaparent davantage Paris.
    3
    François
    Vendredi 3 Août 2007 à 11:42
    siréne
    Merci, ma fille va naitre là bas, une petite siréne sans doute...
    2
    Jeudi 24 Mai 2007 à 16:33
    Grand merci...
    Grand merci. Cordialement.
    1
    josiane
    Jeudi 5 Avril 2007 à 19:51
    NetKulture ....
    Il n'y a pas que Netkulture qui apprécie parisperdu. Je regarde régulièrement ce site avec plaisir et découvre ces quartiers de Paris oubliés avant qu'ils ne changent par de grands immeubles sans âme.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :