• Rechercher





    Page 1 sur 9 résultats pour la recherche "Fargue" :
  •   Léon-Paul Fargue, Le Piéton de Paris, par © Brassaï, 1933   Léon-Paul Fargue se qualifiait lui-même de "Piéton de Paris ". C'était, il y a bien longtemps, dans un temps où Paris se nommait encore la Ville-Lumière. C'était dans une époque allant de 1934 à 1947.   Et...

    Lire la suite...

  • ...résiste encore. C'est ce Paris, que de grands écrivains : Henri Calet, Eugène Dabit, René Fallet, Léon-Paul Fargue , Jacques Audiberti, Jean Follain, Jacques Réda ... et bien d'autres... ont décrit bien mieux que moi ... A ceux qui évoqueront une vision nostalgique, une tonalité...

    Lire la suite...

  • ...et ce, jusqu'à devenir un véritable ... "piéton de Paris" pour reprendre le titre du livre de Léon-Paul Fargue, un autre grand amoureux de Paris . Dans son ouvrage, Léon-Paul dresse une suite de croquis, d'instantanés, de chroniques, de choses vues, d'images concrètes et vibrantes,...

    Lire la suite...

  • ...Proust … de Jacques Prévert à Ernest Hemingway … mais aussi d'infatigables arpenteurs de cette ville : Léon-Paul Fargue, Jacques Réda … et bien d'autres. Au travers de courts textes d'auteurs, choisis et présentés par Jean-Claude Perrier, c’est un tout autre Paris que ce petit -...

    Lire la suite...

  • ...la flânerie urbaine, à l'errance quotidienne, à atteindre ce qu'il appelle le "sentiment des rues". Désormais aux côtés de Follain, de Fargue, d'Hardellet, de Réda et d'Aragon … il faudra ajouter un autre piéton de Paris: Joël Cornuault. >> "Au col de la Chapelle" de Joël...

    Lire la suite...

  • ...son style élégant et novateur, René-Jacques ne renoncera jamais à son œuvre d'auteur humaniste. Des écrivains comme Léon-Paul Fargue ou Francis Carco recourent à lui pour illustrer leurs ouvrages, appréciant sa vision singulière du paysage urbain. C'est alors comme si la carrière...

    Lire la suite...

  • ...seuls, mais parfois, il était accompagné d'amis noctambules comme Henry Miller, Raymond Queneau ou Léon-Paul Fargue … En 1932, il écrit: "C'est pour saisir la beauté des rues, dans la pluie et le brouillard, c'est pour saisir la nuit de Paris, que je suis devenu photographe." Et quel...

    Lire la suite...

  • ...vous faudra l'arpenter d'ouest en est, du nord au sud, marcher sans cesse pour espérer, tel Léon-Paul Fargue, devenir un véritable "piéton de Paris", et peut-être alors pouvoir suivre ses fantômes. Au cours de ces promenades, le marcheur va s'imprégner d'un parfum rare, un peu celui des...

    Lire la suite...

  • On l'a souvent comparé à Léon-Paul Fargue, sans doute à cause de son côté "piéton de Paris". Avec sa carcasse imposante, ses rouflaquettes grises, ses vêtements d'un autre âge, il s'est composé une silhouette presque légendaire. A partir de chez lui, rue Marcadet, Yves Martin n'en finit...

    Lire la suite...