• Triste Capitale !

     

    Dans le Paris de mon enfance, je me sentais comme un poisson dans l'eau, j'avais l'âme d'un poulbot. Mais aujourd’hui, je me sens un peu comme un étranger, peut-être même encore moins légitime que les touristes…
    Dans ce qui fut ma boulangerie où, gamin, j’allais chercher la baguette matinale, il ne reste que des croûtes … celles de la "galerie-arty" qui a racheté le fonds de commerce.

    Dans les rues, c'est maintenant la tour de Babel ou le subsaharien tout juste arrivé croise les touristes asiatiques qui "font l’Europe" en dix jours.
    Dans les commerces et plus particulièrement dans les cafés, l'accent parisien en devenu un anachronisme, un idiome suspect. Et dans les arrières cours, qui faisaient le charme et le mystère de beaucoup de quartiers, les artisans ont disparu pour laisser place nette à la promotion immobilière.

    Paris est une très belle ville mais depuis une vingtaine d'années, Paris est devenue sale, polluée, voire dangereuse... Oui Paris est devenu moche, embouteillée et dans les rues, sur les trottoirs, c'est désormais l'anarchie qui règne.
    Cette ville a été confiée à des rêveurs et le rêve est en train de tourner au cauchemar.
    Triste Capitale !



    « La traversée de Belleville … dans les pas de Willy Ronis.Au bout du tunnel … »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Valérie
    Vendredi 21 Août à 18:49
    Valérie

    Bonsoir.

    En quelques lignes, vous résumez tout ce que je ressens. Paris est devenu un grand n'importe quoi. Je ne m'y sens plus chez moi à tel point que je vais sûrement migrer vers la mer. Et pourtant, je l'aime ma capitale.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :