• Cité Aubry.


    C'était un petit passage en arc de cercle. Une Cité, comme on disait autrefois, avec ses petites maisons bien calmes et sa rue aux gros pavés irréguliers.
    Au bout de la rue, un terrain vague avec des baraques faites de planches et de matériaux de récupération. Là, quelques « quasi sans logis » vivaient à l'écart de tout.

    Au 2bis, se dresse encore aujourd'hui un drôle de bâtiment, un lieu associatif, un peu autogéré et au nom improbable : Goumen bis. C'est une ancienne usine, avec sa petite cour, comme il n'en existe plus beaucoup à Paris.
    Au Goumen bis, des artistes ont installé un théâtre, des ateliers et aussi Télé Bocal, la plus ancienne chaîne télé de quartier à Paris. Faute de moyens pour diffuser sur le canal hertzien, ses émissions passent uniquement ... dans des bars.

    Mais tout cela ne va pas durer...
    Pourquoi ? Tout simplement, parce que là, derrière les palissades en tôles, les engins et les ouvriers s'activent. Pourtant, pendant longtemps, les riverains se sont mobilisés contre le projet de construction d'immeubles, qui menaçaient de détruire le caractère villageois de l'endroit.
    Sous la pression des associations, les 39 logements prévus à l'origine ont, il est vrai, dû faire place à un programme allégé : 13 logements, dont 5 ateliers d'artistes.

    Mais, une fois de plus, on rejoue l'histoire du pot de terre contre le pot de fer ...
    Alors la cité Aubry, ce lieu insolite où régnait une atmosphère de petite bourgade, aura définitivement perdu son âme ...

    >> Le collectif Goumen Bis.

    >> Télé Bocal

    >> Une soirée à Bocal +  ...

    >> La nouvelle Cité Aubry ...

     

     

    « Détente ou détention . . . ?Ça déménage à Charonne . . . »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    3
    christine
    Mercredi 10 Mars 2010 à 11:16
    :
    bonjour je suis une anciennne de la cité aubry (famille d artisant sociéte NAGEL ouverte en 1886 fermeture en 1985)je suis nee au 4 cite aubry il etais bon de vivre dans cette rue d artisant j ai passé mais plus belles annees de ma vie elles sont a jamais gravees dans mon coeur j y suis revenue pendant les vacances chaque annee pour voir ma copine d enfance dont je n ai jamais perdu contacte depuis la demolition du 3 bis je n y suis jamais revenue pour ne pas me faire mal au coeur avec cette photo je me vois jouer dans la cité une ambiance famille village merci a vous au plaisir
    2
    neda
    Mardi 30 Juin 2009 à 00:08
    :)
    et avant ca il y avait des petites maisons avec un passage qui nous amenais dans dans une petite cour interieur avec encore des petites maisons et enfin une allée qui debouché rue de bagnolet...tout mon enfance a jouer la Qui a des photos ?
    1
    Vendredi 6 Octobre 2006 à 12:55
    Merci
    Merci, Pierre, c'est gentil !!! Bonne continuation à vous aussi. Deborah
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :