•  

     

    Pour cette année 2018, Parisperdu vous souhaite de réaliser vos rêves,
    tous vos rêves … les plus doux … comme les plus fous.

    Merci à tous pour votre fidélité.

     

     

     


    votre commentaire
  • Voir Paris au travers du temps qui passe ....

     

    Paris, Musée d'Orsay


    votre commentaire
  • Parisperdu: 11 ans de blog au compteur, autant dire une éternité en temps Internet !

     

    Parisperdu a fêté ses 11 ans.
    Onze ans de blog au compteur, autant dire une éternité en temps Internet !

    Les lecteurs et lectrices d'hier sont toujours sur Parisperdu.blogg.org alors que ceux d'aujourd'hui vont essentiellement sur Facebook, ou Twitter , se contentant souvent alors d'une image, d'une ligne de texte, d'une légende ou d'un lien ...

    Le développement des réseaux sociaux m'a donc forcé à m'adapter, à diversifier les moyens d'audience …

    Mais, même si les réseaux sociaux ont changé la donne, de plus en plus de lecteurs reviennent me voir sur ma tribune initiale.
    Alors bienvenus à tous …


    1 commentaire
  •  

     

     

    "Bonne année ! ", "Happy new year ! ", "Ein gutes neues Jahr ! ", "Migliori auguri ! " … Parisperdu vous présente tous ses meilleurs vœux pour 2017.

     

    Gardons le contact toute l’année en nous retrouvant régulièrement sur le blog Parisperdu,

    et aussi en rejoignant le groupe Facebook : "Paris Hier, aujourd'hui … demain" 

    animé par Parisperdu,  le photo blog des amoureux de Paris.

     


    votre commentaire
  • Les rues Milton (à gauche) et de la Tour d'Auvergne (à droite) - Paris 9ème (2009)


    Au coin de l'étrange rue Milton et de la rue de la Tour d'Auvergne, je découvre un tunnel qui traverse toute l'épaisseur du seul immeuble assez récent de la rue (années 60, probablement), et qui débouche sur une cour assez spacieuse. Pourquoi étrange ? Parce qu'elle bifurque à cet endroit.

    Il existe ainsi dans Paris plus d'une rue que l'on reconnaît aussitôt comme parisienne et d'autres qui semblent extraites d'une ville inconnue.
    Pour la rue parisienne des quartiers de l'Est, la déclivité joue souvent un rôle indispensable, tout comme certains décochements ou une absence de style défini pour un grand nombre d'édifices.

    Pénétrer dans ces édifices n'est pas simple et parfois je me trouve assez désappointé de ne pouvoir pénétrer nulle part. Toutes ces portes n'obéissent qu'à des codes qu'il faut connaître et, s'y engouffrer sur les talons d'une personne qui le possède, c'est fatalement provoquer des soupçons … ou pire.

    Et puis voilà, il arrive que parfois ça fonctionne, c'est-à-dire que le code de ce portail n'était pas encore branché et souvent alors je débouche sur des passages cachés ou des cours insoupçonnées dont cet arrondissement garde encore jalousement le secret.
    Aussi souvent mes pas me guident-ils vers ce 9ème arrondissement: sans doute, l'attirance des lointains mal connus …



    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique