• Tag willy ronis

    Résultats pour la recherche du tag willy ronis :
  • ...et poétique. Le cliché s'intitule "Avenue Simon Bolivar et rue Lauzin" et le photographe n'est autre que Willy Ronis. Est-ce pour cela que sans cesse ce lieu m'attire … ? Oui sans doute. Mais il faut bien reconnaître que l'endroit n'a pas été choisi au hasard par le photographe. Tout le...

    Lire la suite...

  • ...d'immeubles, donnent accès au sommet. L'un de ces escaliers, avenue Simon Bolivar, est précisément celui où Willy Ronis a saisi dans son objectif un instant magique, "sur le fil du hasard", comme il se plaisait à le dire. Un troisième escalier, baptisé "rue Michel Tagrine", permet de couper...

    Lire la suite...

  •     Fondamente Nuove _Venise 1959 © Willy Ronis   Pour moi, il n'est pas question d'aller à Venise sans aller faire un tour au Fondamente Nuove. Et lorsque je suis sur ce quai, invariablement je pense à cette petite fille que Willy Ronis a photographiée ici. C'était en 1959. Plus aucun...

    Lire la suite...

  •   Marie-Anne, Vincent … et le chat _ Gordes, 1947 © Willy Ronis Sous ce titre tout simple, vous allez découvrir un ouvrage constitué d'un ensemble de 24 photographies en noir & blanc. Toutes dévoilent des facettes de la vie intime et familiale de Willy Ronis avec sa femme Marie-Anne et...

    Lire la suite...

  •   Café de France - Isle Sur La Sorgue - 1979 © Willy RONIS En 1972, Ronis s'installe à L'Isle-sur-la-Sorgue (Vaucluse) dans une maison avec un petit jardin, une demeure plus confortable que ses maisons de Gordes. Dernièrement, j'ai retrouvé - grâce à Monsieur André Pharel que je remercie...

    Lire la suite...

  •   En 1948, Ronis avait acheté une maison en ruine à Gordes ("la Maison-Vieille"),  rue de la Calade, puis une autre maison en 1958 (le "Moulin"), toute proche la première, rue de la Fontaine-Basse. Au début, Gordes sera le village de la résidence secondaire, utilisée seulement à la belle...

    Lire la suite...

  • Chat derrière la vitre, Gordes, 1957_© Willy Ronis   La maison que Willy Ronis occupe à Gordes entre 1947 et 1958 ("Maison-Vieille") est le lieu où ont été prises deux de ses photos majeures : "Le nu provençal" et "Vincent aéromodéliste". Mais à Gordes, il va surtout écrire une...

    Lire la suite...

  •   " Vincent aéromodéliste" Gordes, 1952 © Willy Ronis   Lors de mon récent voyage à Gordes, j'ai pu tout à loisir déambuler au plus près et tout autour de la maison de Willy Ronis (la "Maison Vieille"), aux endroits où précisément, entre 1948 et 1958, il a réalisé quelques uns de ses...

    Lire la suite...

  • Le Nu Provencal, Gordes, 1949 © Willy Ronis On connaît ici mon admiration pour Willy Ronis et mon attachement à ses photos qui savent si bien décrire le Paris que j'aime, celui des petites gens et des quartiers populaires de Belleville et de Ménilmontant. Mais il est une autre partie de son...

    Lire la suite...

  •   Carrefour rue Vilin - rue Piat - Belleville - 1959 © Willy RONIS C’était un grand de la photo. Il a "mis en boîte" Paris comme nul autre. Alors six ans après sa mort, Paris rend un bel hommage à cet immense photographe. Mardi dernier, la Ville de Paris a en effet donné le nom de...

    Lire la suite...