• Des noms d'une grande banalité …

    Des noms d'une grande banalité …

    Cité Antoine Loubeyre _ Paris 20ème

     

    Sur le territoire du 20ème arrondissement, pas de beaux monuments ou de choses spectaculaires à voir. D'ailleurs un signe qui ne ment pas :  les touristes ne s'y risquent guère.
    Et, de surcroît, dans le secteur, les appellations des rues ne font pas vraiment rêver...
    Elles doivent fréquemment leurs noms à des lotisseurs, à d'anciens propriétaires de terrains ou encore d'immeubles. Des noms devenus aujourd'hui d'une grande banalité …

    Pour rehausser leur faible prestige, on leur a accolé les vocables plus séduisants de "Villa" : Godin, Hardy, Olivier Métra … ou de "Cité" : Adrienne, Antoine Loubeyre, Aubry, Bisson…

    Mais au final, rien qui ne peut être comparé à une rue du Paradis, un passage du Désir, une allée des Brouillards ou une place des Fêtes …

     

    >> Le 20ème, sur Parisperdu (environ 140 billets !!!)

     

     

     

    « Photographes Humanistes (5/13) : René-JacquesPhotographes Humanistes (6/13) : Jean Marquis »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :