• Ecrire avec la lumière.

    Environs de Hoi An (Viêt-Nam) - novembre 2010


    L'étymologie du mot est sans ambigüité: photographier, c'est écrire avec la lumière.
    Parfois, on dit aussi que photographier, c'est "capturer" ou "shooter", mais je n'aime pas trop ces termes barbares, belliqueux …
    Je leur préfère le terme "apprivoiser". Apprivoiser la lumière idéale qui ne dure pas, le regard d’un sujet que vous ne connaissez pas et qui ne vous connait pas, un moment fragile qui déjà s’échappe …

    J’ai besoin de la photographie parce qu’elle me permet d’exprimer ce que l’écriture ne dit pas, de dévoiler ces interstices où les mots ne peuvent aller.
    Je l’aime simple, saisissant un instant … parce qu'alors, elle repousse les limites du sensible et conduit un peu plus loin, au-delà des apparences.

    Saisir un regard, un geste, un mouvement qui n’attend pas … la photographie c’est avant tout une rencontre.
    Mais pour cela, il faut sortir de chez soi et aussi de soi, arpenter sa rue, sa ville, le monde peut-être … le photographe est forcement voyageur car, si rester c'est exister, voyager c'est vivre !

    Vivez donc votre voyage dans Paris, même si ce Paris a disparu, Parisperdu est là pour essayer de vous le restituer !

     

    >> Voir aussi: "De l'intérêt du Noir & Blanc ..."

     

    « Aligre, surgi de nulle part .Ici, c'est Paris ... »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Jean-Do
    Mardi 6 Décembre 2011 à 14:27
    Photographes
    Tout photographe appréciera vos mots ... et vos images. bravo
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :