• La ruée vers l'Est ...

    Villa de L'Ermitage  - Cité Leroy Paris 20ème (1997)

    A force d'accueillir les jeunes couples chassés des quartiers du centre de Paris, les trois arrondissements de l'Est, les plus populaires de la capitale (18, 19 et 20ème) ont vu les prix de l'immobilier atteindre des sommets inimaginables voilà à peine cinq ans. Aujourd'hui, le rattrapage est terminé, et, désormais, si le rythme de la hausse s'est nettement ralenti, c'est que la crise est aussi passée par les quartiers Est de la capitale.


    Depuis que les bobos s'y sont installés, le 18ème est devenu très tendance. Notamment autour du boulevard Barbès, où les prix peuvent facilement atteindre 6 000 à 7000 € le mètre carré, voire 10 000 € le mètre carré et au-delà aux Abbesses où sur la butte Montmartre. D'autres secteurs comme celui autour de la rue Caulaincourt se sont embourgeoisés et les prix ont suivi.


    Tout en demeurant l'arrondissement le moins cher de Paris, le 19ème a lui aussi bien flambé ... surtout autour  des Buttes-Chaumont. Dans le Belleville du 19ème, on peut encore s'offrir des logements autour de 5 000 € le mètre carré, mais pour combien  de temps encore ? Des prix que l'on retrouve à la Villette, un quartier qui commence juste à décoller. Pour trouver moins cher, il faut aller porte de Pantin, où un 30 m2 sera cédé pour 140 000 €.


    Le 20ème est de loin l'arrondissement le plus bobo de Paris, surtout du côté de Ménilmontant où les prix se sont envolés. Saint-Fargeau et Pelleport restent, quant à eux, accessibles à ceux qui ne peuvent plus s'offrir Gambetta ou Jourdain.

    Désormais à Paris, les sommets de l'immobilier s'abordent aussi par la face Est ...


    >> Voir aussi sur Parisperdu:


    >> La cité Leroy est maintenant ... dans un jardin.

     

    « La démarche d'Atget.Doisneau à Ménilmontant ! »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Jean-Philippe
    Lundi 13 Septembre 2010 à 16:39
    Le 12ème aussi !
    J'ai voulu acheter un 45 m2 dans le 12ème :360 000 €, je vous laisse faire le prix au m2. En plus l'agence vous explique que le prix n'est pas négociable ... et vous fait comprendre que si vous n'avez pas les moyens il faut aller en seconde couronne !!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :