• Paris recherche désespérément ses touristes.

    Paris recherche désespérément ses touristes.

    A Montmartre, parvis du Sacré-Cœur, 75018 Paris _ juillet 2020

    A Paris durant l'été on constate un départ des habitants, c'est l'effet des congés annuels.
    Un mouvement que Charles Aznavour a parfaitement mis en chanson :
    "Chaque rue chaque pierre
    Semblait n'être qu'à nous
    Nous étions seuls sur terre
    A Paris au mois d'août"

    Mais cette année dans la capitale, le vide est encore plus flagrant car les touristes n’arrivent pas, c'est l'effet de la pandémie Covid-19.

    Ainsi à Montmartre le quartier est déserté par les touristes. Les images du parvis du Sacré-Cœur presque vide sont surréalistes car normalement, en été, la place est noire de monde agglutiné les uns aux autres pour admirer l’une des plus belles vues de Paris. 

    Mais aujourd'hui, les Asiatiques ou les Américains sont aux abonnés absents. Sur la place du Tertre, habituellement pleine à craquer, les célèbres portraitistes sont au chômage technique. Et les terrasses sont loin de faire le plein à l’heure du déjeuner.
    Oui, en cet été 2020, Paris recherche désespérément ses touristes.


    >> Léon, gribouilleur place du Tertre.

    >> Paris, guide à l'usage du touriste averti.

     

     

     

     

    « Barbès sans TATI sera-t-il encore Barbès ?"Pourquoi tu mets jamais de soutien-gorge ?" »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :