• Balade hors des sentiers battus ... (1/3)

    Bar "Le Pont tournant", Angle du quai de Jemmapes et de la rue de la Grange aux Belles.
    Paris 10ème – 1996

    Paris est un réservoir infini d'images et de sensations. Pour vous en abreuver, il vous faudra l'arpenter d'ouest en est, du nord au sud, marcher sans cesse pour espérer, tel Léon-Paul Fargue, devenir un véritable "piéton de Paris", et peut-être alors pouvoir suivre ses fantômes.

    Au cours de ces promenades, le marcheur va s'imprégner d'un parfum rare, un peu celui des photos de Doisneau ou de Willy Ronis, celui du promeneur résolu à prendre son temps et à ouvrir grand les yeux.
    Voici l'exemple d'une balade parisienne hors des sentiers battus... lors d'une journée bien remplie.

    Paris, un jour de juillet.
    Départ, 6 heures du matin.

    Un plan de Paris en poche, vous éviterez les coins trop fréquentés : Saint- Germain, les Champs, le Trocadéro, ou trop chics, Passy, le Marais ...
    Vous foncerez plutôt, face au soleil levant, en direction des hauts quartiers de l'Est parisien.

    Dès que vous aurez atteint le canal Saint-Martin, il conviendra de mettre votre esprit en éveil, de guetter le plus humble détail, chaque cillement des paupières lourdes de la ville encore endormie. Là, vous pourrez contempler les couleurs fauves de l'un de mes paysages parisiens de prédilection, cher aussi à Eugène Dabit, peintre et auteur de L'Hôtel du Nord. Vous longerez le canal, vous l'enjamberez par ses passerelles aériennes, vous écouterez le bruit de l'eau s'échappant des écluses et admirerez la majestueuse courbe de cette voie argentée …

    N'hésitez pas alors à pénétrer au "Bar du Pont Tournant", un des cafés encore fréquenté par les mariniers. Là, malgré l'heure matinale, les marmites de moules-frites, se vident aussi vite que les ballons de blanc. Un rouquin barbu m'apostrophe dans une langue que je ne comprends pas, en m'adressant un clin d'œil appuyé. Plus loin, vous devez pouvoir assister au même genre de spectacle dans les cafés, les brasseries, les troquets et les bistrots qui se font face de chaque côté du canal, juste avant le bassin de La Villette et sa jonction au canal de l'Ourcq.

    A suivre …


    >> Voir aussi sur Parisperdu : Le canal St Martin et le dixième arrondissement.

    >> Voir aussi sur Parisperdu : "Montrer Paris avec des yeux lucides et amoureux"



     

     

    « Willy Ronis fête ses 99 ans aux Rencontres d'Arles.Balade hors des sentiers battus ... (2/3) »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    3
    Lundi 27 Juillet 2009 à 23:48
    Balades a Paris
    très beau blog, bravo j'ai moi aussi commencé une balade dans Paris, un peu par la force des choses ... je vais la décrire sur mon blog http://nathzed.canalblog.com pendant deux mois
    2
    Antoine
    Dimanche 12 Juillet 2009 à 16:59
    Canal
    C'est mon lieu favori dans Paris, ce canal est une bénédiction, à la fois plus intime et plus convivial que la Seine.
    1
    Michel Delmotte
    Samedi 11 Juillet 2009 à 10:06
    Merci encore
    Merci pour la ballade, j'attend la suite avec impatience pour la reproduire cet été. Merci encore ...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :