• C'est quoi ce cirque !


    Il est un peu plus de 8 heures et ... ce matin Manuel s'accorde un peu de repos. Le cirque qui l'emploi est arrivé ici, au Square de l'Amiral Bruix, cette nuit vers 3 heures.

    Manuel est-il artiste ? Il aurait aimé l'être. Mais malgré son prénom vaguement tzigane, Manuel est gadjé et un gadjé doit être disponible pour tout faire ... Ainsi, dans quelques minutes le montage du chapiteau va commencer ... et on l'attend déjà pour « donner la main ».

    Manuel travaille maintenant depuis près d'un an pour Joseph Bouglione. Il est « homme de peine » comme on dit dans le milieu du cirque. Car s'il y a des « filles de joie », il y a aussi ... des « hommes de peine ». Manuel sera, dans cette même journée tout à la fois garçon de piste, aide à la ménagerie pour nourrir les bêtes et changer leurs litières, vendeur de cacahuètes à l'entr'acte, préparateur des repas à la cantine pour la caravane... Il devra aussi monter le chapiteau, passer le balai, démonter le chapiteau, conduire le camion, placarder les affichettes... et bien d'autres menus travaux qui l'occuperont à temps plein.

    Toute la journée, Manuel va trimer : un véritable homme-orchestre, mais en dehors de la lumière des projecteurs. Manuel c'est le cirque sans les paillettes, l'envers du spectacle ... aussi ces quelques minutes de repos et de rêverie, seul sur ce banc, dans la fraîcheur et la lumière du matin, sont un véritable délice...


    >> Le Cirque Joseph Bouglione : la sixième génération ...

    >> Le profond coup de blues des patrons de cirque ...

    >> Izis, un maître de la photographie amoureux du Cirque ... Fasciné par le monde du cirque et des fêtes foraines, Izis publiera en 1965 : « Le Cirque d'Izis », un ouvrage préfacé par Jacques Prévert.

    >> Autre cirque sur Parisperdu ...

     

    « C'est écrit dans l'Evangile …Duo Kõsk : c'est pas du pipeau ... »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    3
    Mercredi 20 Janvier 2010 à 04:48
    Le cirque c'est formidable
    J'ai eu la chance d'être garçon de piste au cirque Jean RICHARD en 1970. A 60 ans,le cirque me permet de garder mon ame d'enfant. Que le cirque vive!!!!!
    2
    Lundi 8 Janvier 2007 à 05:16
    merci
    Bel instant, belle image pleine d'humanité.
    1
    alain
    Samedi 6 Janvier 2007 à 12:48
    Le cirque doit vivre ...
    ... et ne pas être exclu de la cité comme c'est de plus en plus le cas. Bientôt la seule façon de voir ses numéros extraordinaires sera de les regarder à la télé ... Le cirque vaut mieux que cela ... Défendons-le. Merci pour ce billet plein de vie comme toujours sur ce magnifique blog.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :