• Etrange banalité ...

    Rue Myrha - Paris 18ème

     

    A la sortie des bistrots, malgré la nuit, la lumière est à son intensité maximale, elle explose de tous côtés … Elle s'étalera sur toute la surface de la photographie et les plus fins détails percuteront le devant de la scène.

    Les hommes, toutes générations confondues, sont ici les plus nombreux. En attente, solitaires ou par petits groupes de deux ou trois, ils sont seuls dans la cité qui les entoure, perdus dans la ville, perdus dans la vie.

    Ces individus ponctuent notre parcours dans ce quartier "chaud" de la Goutte d'or. Leurs regards à l’agressivité préventive indiquent qu’ils sont ici chez eux.
    Certains "deal", d’autres, moins nombreux ou moins visibles, guettent et surveillent les prostituées. D'autres encore sont là, appuyés au mur qui forme un arrière-plan plus sombre, sans ouverture, rendant possible l’adossement, le contrôle de l’arrière, et donne, malgré la pénombre, un champ de vision longitudinal lointain. Quelques uns sont enveloppés par la lumière artificielle, des ombres marquent leur visage et leur donnent d'affreux rictus.

    Ces situations qui ailleurs pourraient sembler bizarres, décalées, paraissent ici normales, naturelles.
    Chaque nuit, à la Goutte d'or, règne une étrange banalité …



    >> Déjà sur Parisperdu : "Eva yé t'aime".

    >> Déjà sur Parisperdu : "Perspective à la Chapelle".



     

     

    « Lumière sur la rue de Montempoivre.Willy Ronis fête ses 99 ans aux Rencontres d'Arles. »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    2
    Regis
    Vendredi 3 Juillet 2009 à 11:33
    Bonjour l'ambiance.
    Votre photo tout comme votre texte restituent bien l'ambiance de ce quartier que je connais bien pour y avoir habité 6 ans. Malgré son atmosphère parfois un peu lourde, j'y reste très attaché. Merci pour ce blog bien fait, j'y retournerai.
    1
    Patrick D.
    Jeudi 2 Juillet 2009 à 10:27
    à éviter
    Oui, quartier à éviter pour les ballades nocturnes. En plus vous ne parlrez des rixtes, fréquentes à la Goutte d'or.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :