• Jean Ro. et les 100 vierges !

    Carrefour des rues des Envierges, des Couronnes, de la Mare et des Cascades (1997) 

    Dans les années 50, pendant une dizaine d'années, j'ai habité au 31 de la rue des Envierges. A l'époque les gens disaient que cet immeuble - tout en longueur - était un ancien couvent ! En effet, n'était-il pas adossé aux locaux d'une communauté qui avait compté jusqu'à une centaine de nones et dont l'entrée se trouvait rue de la Mare ? De surcroît, le portail du passage situé entre le 29 et 31, n'appartenait-il pas à ces religieuses?

     Il se disait même que ce couvent était là, bien avant la création du quartier et qu'il aurait par la suite donné son nom à la rue, qui a l'époq ue se serait appelée LA RUE DES CENT VIERGES !....

    C'était plausible ... mais pas prouvé. Etait-ce une pure invention ou une légende reposant sur un fond de vérité historique ... ? Mystère, mais en tout cas, moi je croyais assez à cette histoire...

    Il faut dire que l'expression "Cent vierges" a bien souvent été porteuse d'inspirations plus ou moins délirantes.

    Ainsi, à Carrion de los Conde, dans la province espagnole de Leon, on évoque la légende des Cent vierges qui devaient être livrées aux Maures en vertu d'un traité avec le Calife de Cordoue. Elles furent sauvées, après intervention de la Vierge Marie, par quatre taureaux furieux qui firent s'enfuir les Arabes.

    Aujourd'hui encore, une certaine lecture du Coran, peut porter à penser que Dieu dédommagerait le martyr qui sacrifie sa vie pour sa foi, en lui accordant 70 (ou 72 ?) vierges, pour épouses, et pour son bonheur éternel !

    Et enfin, pour terminer sur une note plus légère et plus réaliste, signalons que Charles Lecocq, un contemporain d'Offenbach, est le compositeur inspiré d'une opérette intitulée  ... "Les Cent Vierges".

    Vous voyez que je ne suis pas le seul à être intéressé par ce thème fantasmatique de cette multitude de vierges !


    >>  "Les Cent Vierges" de Charles Lecocq ...

    >>  Y a-t-il 70 vierges qui attendent les terroristes-martyrs au "paradis d'Allah"?

     

      

    « Paris vu par Parisperdu ...Ségrégation urbaine ... »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    5
    laurent
    Mardi 31 Décembre 2013 à 22:53
    adieu
    c'est avec tristesse que je vous informe que nous n'aurons plus jamais de nouvelles de Jean Ro., décédé en Allemagne début décembre où il s'était installé en famille il y a quelques années. le voilà devenu lui-même un souvenir pour ceux qui l'ont connu et qui l'aimaient... adieu tonton...
    4
    Dimanche 14 Novembre 2010 à 10:23
    Jean Ro, le retour ... ?
    Bonjour, en visionnant en 3 D ce qu'était devenue la rue des envierges, j'ai eu l'idée de vous recontacter. Est-ce que cela vous serait utile que je fasse l'état des lieux de la rue dans les années 50 avec pour certains immeubles des anecdotes qui s'y attachent ? Mon site, que je viens de créer, qui n'a rien à voir avec Paris J'espère bientot de vos nouvelles.
    3
    éric
    Mercredi 17 Septembre 2008 à 00:12
    infos sur Belleville
    Bonjour, Je viens de découvrir votre blog très interessant sur cet arrondissement que j'aime tant et j'aurai qques questions précises à vous poser par email -ou mieux, de vive-voix (si possible) en lien à une recherche personnelle. Merci d'avance de votre réponse Cordialement
    2
    laurent
    Mercredi 5 Décembre 2007 à 17:09
    encore !
    j'espère que tu ne vas pas laisser tes admirateurs en plan tonton !
    1
    Emilie
    Mardi 20 Novembre 2007 à 12:44
    Cool
    ... trop cool de retrouver Jean Ro et ses historiettes !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :