• L'autre bout du monde.

    Rue Westermann Paris 20ème

    "Aller au bout du monde …", cela peut sembler être le propre des grands voyageurs, des aventuriers, de ceux qui veulent aller toujours plus loin …

    Mais il y a des limites que sont ces pointes de terre ou de roches qui s'avancent en mer, ces caps mythifiés par les marins: le Horn, Bonne-Espérance, Leeuwin … ou plus près de nous le cap Sizun, au pays de la pointe du Raz et de l'île de Sein, dans le bien nommé Finistère, en latin "finibus terræ": la fin de la terre. Au-delà, il n'y aurait plus rien.

    Mais est-il nécessaire d'aller si loin pour trouver le bout du monde ?
    Tout comme les philosophes du siècle des lumières qui avaient leurs "déserts" tout près de chez eux, j'ai rencontré "un autre bout du monde", ici à Paris, tout près de chez moi …

    C'est un endroit retiré, comme un enclos, qui se tient à l’écart de la ville, à l'écart du monde ou plutôt qui se tenait, car aujourd'hui, cet autre "bout du monde" a été rayé de la carte.

    Rue de la Cloche, rue de la Voulzie, rue Westermann: voilà les trois rues qui constituaient, à elles seules, mon "bout du monde".


    >> "Rue de la Cloche".

    >> "Je reviens d'un lieu qui n'existe plus ..."


    >> "Hommage posthume".


    >> Rejoigniez le Groupe Facebook : "Paris Hier, aujourd'hui ... demain"

     

     

    « Paris Poubelle.Orfila et Villers de l'Isle d'Adam. »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    2
    Camille de Vitry
    Mardi 29 Avril 2014 à 16:34
    Pavés défoncés
    Je connais des endroits comme ça, ex Villa Riberolle, inchangée depuis le XIXe siècle jusqu'aux pavés au sol, autrement plus défoncés que ceux de cette photo !
    1
    Alain G.
    Mercredi 24 Juillet 2013 à 08:26
    20ème
    Cet arrondissement de Paris, reste mon préféré, certains endroits sont tout bonnement magiques !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :