• L’Esprit de Paris

    L’Esprit de Paris

     Léon-Paul Fargue, Le Piéton de Paris, par © Brassaï, 1933

     

    Léon-Paul Fargue se qualifiait lui-même de "Piéton de Paris". C'était, il y a bien longtemps, dans un temps où Paris se nommait encore la Ville-Lumière. C'était dans une époque allant de 1934 à 1947.  

    Et aujourd'hui, les Éditions du Sandre publient le tome I de ses œuvres complètes : "L’Esprit de Paris", une immense somme rassemblant l’intégrale de ses chroniques parisiennes : 700 pages de descriptions légères ou détaillées du Paris de cette époque.

    "Je parle, je marche, je me souviens, c’est un tout." disait-il.
     
    Dans Paris, avec son regard furtif, son verbe étincelant mêlé à un jargon précis, Fargue voit tout, et devine le reste..."Il n’est bon spleen que de Paris" ajoutait encore Fargue, paraphrasant Baudelaire et Villon.
    Ce premier volume de l'œuvre de Léon-Paul Fargue est un outil puissant et poétique pour arpenter un Paris disparu. Aussi si, comme moi, vous aimez vous lamenter sur Paris défiguré, Paris pollué, Paris déserté, cet ouvrage monumental va vous régaler.

     

    >> Léon-Paul Fargue : "L'Esprit de Paris", Édition intégrale des chroniques parisiennes.

    >> Léon-Paul Fargue déjà sur Parisperdu.

     

     

    « Pierre Jahan, un photographe à la marge …Bistrot-bougnat hier, café-branché aujourd'hui. »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    RENAUD
    Lundi 26 Octobre à 10:19

    "Il n’est bon spleen que de Paris" n'est pas une paraphrase de Baudelaire mais une paraphrase de François Villon avec un mot baudelairien ! Excusez-moi de pointiller mais ce sont mes deux poètes préférés ! En tout cas, merci de m'avoir incité à lire cet auteur que je ne connaissais que de nom.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :