• La Halle Freyssinet devient très tendance ...

    La Halle Freyssinet en fin d'exploitation par le SENAM, Juin  2005


    Depuis le transfert du SERNAM, le service national des messageries de la SNCF, à Valenton dans le Val-de-Marne, en 2007, la halle Freyssinet était déserte et livrée aux tagueurs.

    La halle, un des plus beaux exemples d'architecture industrielle de Paris, avait réussi malgré tout à échapper à divers projets plus ou moins heureux de reconversion.

    Ainsi, le maire du 13ème et président de la SEMAPA, aménageur de la ZAC, était favorable à la découpe de la halle dans le sens de la largeur en rasant l'une des trois nefs, celle côté voies ferrées, au risque de fragiliser l'ensemble de la structure du bâtiment ce qui lui aurait été fatal.
    A l'Hôtel-de-ville, on était plutôt partisan de l'amputation dans l'autre sens, celui de la longueur, sans préciser par quel bout on trancherait (côté rue du Chevaleret ou côté boulevard Vincent Auriol) ?

    En réalité, ni l'un ni l'autre de ces décideurs n'avait de projet bien précis sur l'aménagement futur de la halle.
    Il faut dire que le site est difficile à aménager car la complexité du faisceau ferroviaire entre la passerelle Charcot et le boulevard Vincent Auriol, avec ses deux niveaux de voies (aérien et souterrain), ainsi que la présence d'aiguillages interdit la construction de files d'appuis continus.
    C'est d'ailleurs cette impossibilité qui a eu raison d'un autre projet, celui de l'implantation d'un Tribunal de Grande Instance. L'initiative du ministère de la justice verra finalement le jour sur le site des Batignolles ...

    Pour la halle, la "solution" retenue a consisté  … à laisser les lieux en l'état.
    La SNCF a donc sagement renvoyé, dos à dos, les maires de Paris et du 13ème, en louant la halle Freyssinet pour 5 ans à une entreprise spécialisée dans l'événementiel. Après des travaux de sécurisation et de mise aux normes, la halle accueille depuis quelques temps déjà: shows, défilés de mode, soirées privées, expositions, et autres réunions politiques ou commerciales ... avec un cachet mi-industriel, mi-underground. Très tendance donc !

    Mais la halle Freyssinet continuera toutefois à se lézarder, sans avenir réel et aussi sans garantie quant à sa pérennité … Pourtant, la halle de l'ingénieur Freyssinet  mérite d'être préservée. 

    Alors, rendez-vous dans cinq ans pour voir si un véritable projet de reconversion pourra enfin être adopté et savoir finalement si l'hypothèque de la démolition est définitivement levée   …



    >> Le nouveau site web du lieu.

    >> La Halle Freyssinet en 1999, 2005 et 2008.

    >> La Halle Freyssinet, déjà sur Parisperdu.

    >> La Halle Freyssinet, encore sur Parisperdu.


     

    « Désertiques dorsales ...Bettina Rheims voit Paris en Rose ... »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    3
    Mardi 18 Juillet à 20:27

    Bonjour à tous, et si vous veniez visiter Station F ? www.stationf.co

    2
    Luc Mistral
    Jeudi 17 Juin 2010 à 14:13
    Tendance zéro !
    Moi aussi, j'ai eu l'occasion de m'y rendre dans cette fameuse halle; je n'ai pas du tout été impressionné. Malgré les moquettes et déco diverses, j'ai eu l'impression d'un lieu sale et vétuste ... si c'est ça être tendance ...trop peu pour moi.
    1
    Vannessa
    Lundi 14 Juin 2010 à 16:05
    Pas beau
    J'étais invitée à une exposition la semaine passée. Ce grand hangar est laid, vetuste ... et je vous dit pas l'hiver, doit pas y faire très chaud, mais comme vous dites: c'est ultra-tendance, donc on doit forcement aimer !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :