• La traversée de Paris.

    10 rue des Cascades Paris 20ème


    Qu'il est doux de traverser Paris comme on le ferait pour un village, en déambulant au hasard dans ses ruelles et ses arrière-cours.
    Qu'il est tendre de remonter avec une amie, ou mieux encore une amoureuse, ces rues neutres où le regard n'est point distrait.
    Qu'il fait bon parcourir le 20ème arrondissement : la rue des Cascades, dans le jardin de la guinguette de Casque d'or, … la rue des Envierges où se dressent encore quelques estaminets poussiéreux, … l'allée des Soupirs et ses grises maisonnettes, dont le fragile secret s'est perdu …

    Tous ces lieux donnent à Belleville et à Ménilmontant une certaine prestance, à la fois simple et grandiose. Ils vous livrent un sentiment de plénitude mémorable, incomparable…

    "Tous ceux qui aiment Paris trouvent un jour une étoile" écrivait Jean Follain. Cet expert en déambulation parisienne, parle d'or.


    >> Le "Paris" de Jean Follain éveille la mémoire, il en perpétue le désir ...

     

    « Balles habiles à Belleville.N'a-t-il pas perdu le nord ... ? »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Alain S.
    Vendredi 27 Mars 2009 à 17:56
    Follain
    Je conseille moi aussi à tout le monde de lire Jean Follain, et vous serez encore plus amoureux de Paris. merci pour votre blog.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :