• Le génie populaire en action …

    Le génie populaire en action …

    Christian Pereira et Didier Bénureau dans le film "Brèves de comptoir" de Jean-Michel Ribes (2014)

    Dans les bistrots, les troquets, les rades … enfin, dans les vrais établissements, les "piliers de bar" ont de tout temps délivré des conversations pour le moins imagées. Ils ont même créé un certain genre de comédie à mi-chemin entre le théâtre de rue et la farce "pathelinesque", ce sont: les brèves de comptoir. C'est un drôle d’opéra parlé fait de pensées frappées au coin du bon sens et du plaisir d’être ensemble, … le génie populaire est en action.

    Si vous voulez participer au spectacle, une fois à l'intérieur du bistrot, il faut choisir sa table, idéalement dans un angle de la salle, mais assez près du zinc afin de pouvoir écouter et observer les figures locales qui se relayent ici pour prendre leur quart …

    Jean-Marie Gourio s'est fait un devoir de collectionner ces "brèves", pour qu'elles restent à jamais dans le Grand Livre de la Littérature française. Jean-Michel Ribes en a même fait un film …

    Pourtant aujourd'hui, soumis à des contraintes diverses, peu de bistrots peuvent rester dans leur "jus" et beaucoup ont rendu les armes à la branchitude ambiante et là, les brèves de comptoir se font plutôt rares ….

    Alors pour ceux qui ne peuvent plus se coudoyer avec la clientèle "experte es Brèves de comptoir", on vous en livre quelques unes, parmi nos préférées:

    - "Tu sors du ventre de ta mère, après, c'est toute une vie à te reloger".

    - "Le problème du cadre de vie, c'est qu'il n'y a pas de toile de vie à mettre dans le cadre".

    - "On a beaucoup moins de voisins dans une ville que dans un village".

    - " Le naturisme, sur le dépliant c'est des jeunes filles à poil sur la plage mais quand tu y es, c'est que des retraités de la SNCF".

    - "Y faudrait un distributeur d'apéros dans le mur pour quand ça ferme, pareil que les banques".

    - "Les Arabes ne boivent pas de vin, résultat, ils ne s'intègrent pas".

    - "Au pôle Nord, au pôle Sud, à l'équateur, l'homme s'acclimate partout, il n'y a qu'en banlieue qu'il ne s'acclimate pas". 

    … et un petit dernier pour la route :

    - "Obama, le pauvre il a déjà des cheveux blanc, Bah y sera pas resté noir longtemps celui-là".


    >> Les bistrots de parisperdu …

    >> Qu'est-ce qu'un bistrot authentique ?

    >> Brèves de comptoir, le film.

     

     

    « Le soleil de la rue de Bagnolet. Fermeture estivale: quand la tour Eiffel se reflète dans la mer … »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    4
    Jean-Claude Rihard
    Lundi 17 Août 2015 à 21:39

    Au Vieux Belleville, en Mai 2014 ....un jour de Pélerinage! Jo est au comptoir......

    3
    Jean Paul Morice
    Vendredi 14 Août 2015 à 21:03

     pour boire un petit noir ... lol

    2
    Steph AkamomoDisagre
    Lundi 3 Août 2015 à 09:06

     ahahahaha parfait

    1
    Veronique Kingdom
    Mercredi 22 Juillet 2015 à 21:24

     J 'aime leur ambiance , leur côté cosy .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :