• Les quartiers "chauds" de Paris intra-muros.

    Les quartiers "chauds" de Paris intra-muros.

    Métro Porte de la Chapelle, Paris 18e : le quartier est classé "sensible problématique".

     

    Comme toutes les capitales et les grandes métropoles, Paris peut être une ville à double visage. Il est des quartiers calmes, chics où l'on se sent en sécurité mais il y a aussi des quartiers sensibles où règnent la délinquance, les dealers, voire … les armes.

    Le Ministère de la Ville a établi, pour Paris intra-muros, une liste des quartiers dits "sensibles".
    Mais cette sensibilité est graduelle car elle comporte 4 niveaux : les quartiers de "Non-droit", ceux dit : "Très sensibles", les quartiers "Très difficiles" et enfin les quartiers "Problématiques".

    En voici la liste "officielle", puisqu'elle émane du dit Ministère :

    • QUARTIERS SENSIBLES DE NON-DROIT (QSN)

    Ce sont des quartiers où règnent les bandes et la délinquance avec des faits de violences urbaines, des fusillades ou des règlements de comptes et des trafics en tout genre.
    A Paris, deux quartiers font ainsi partie des quartiers les "plus chauds de France" et sont considérées comme des zones de non droit.

    Il s'agit de :

    - La Goutte d’Or (Barbès), Paris 18e

    - Flandre : (Cambrai-Curial-Riquet-Stalingrad), Paris 19e

    • QUARTIERS SENSIBLES TRÈS DIFFICILES (QSTD)

    Dans ces quartiers, des faits de délinquance de toute sortes se produisent régulièrement.
    Ces quartiers étaient souvent, précédemment des zones de non-droit.
    Il s'agit de :

    - Quartiers Sud du 13 arrondissement

    - Place des Fêtes, Paris 19e

    - Belleville-Amandiers, Paris 20e

    - Saint-Blaise, Paris 20e

    • QUARTIERS SENSIBLES DIFFICILES (QSD)

    Ici, les faits de délinquance sont assez réguliers, le trafic de drogue et toutes sortes de trafics sont omniprésents, on note aussi des nuits de violences urbaines suite à une petite tension.
    Sont concernés :

    - La Porte de Vanves, Paris 14e

    - La Porte de Saint Ouen, Paris 17e

    - La Porte de Clignancourt, Paris 18e

    - Danube, Paris 19e

    - La Porte de Bagnolet, Paris 20e

     

    • QUARTIERS SENSIBLES PROBLEMATIQUES (QSP)

    La petite délinquance y est plus ou moins régulière, pouvant exploser à certains moments, mais généralement ces quartiers sont calmes et ne font parler d’eux que de temps à autre. Ils posent quelques soucis à la ville mais ne sont pas considérés comme « chauds ».
    Il s'agit de :

    -La Grange aux Belles, Paris 10e

    - La  Roquette, Paris 11e

    - La Passerelle, Paris 12e

    -Le Moulin de la Vierge, 156-Cité de l’Eure-Porte de Châtillon, Paris 14e

    - Rue des Périchaux, Paris 15e  

    - La Porte d’Asnières, Paris 17e :

    - La Porte de la Chapelle, Paris 18e :

    - La Porte d’Aubervilliers, Paris 18e  

    - Jaurès, Paris 19e

    - Ourcq, Rue Petit, Avenue de Laumière, Paris 19e

    - Le 140 rue de Ménilmontant, Paris 20e

     

    Il n'y a donc pas que certaines banlieues qui posent des problèmes de sécurité, Paris a aussi ses quartiers "chauds" …

     

    >> Stalingrad.

    >> La double vie de la Place de Stalingrad.

     

     

    « Après le blog, le livre …Le savoir-faire des bottiers de Belleville est toujours vivant ! »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :