• Raymond, batelier indépendant.

    Ecluse du Square Eugène Varlin - Canal St Martin Paris 10ème

    Raymond aime son métier de batelier indépendant, parcourant les canaux de l'Est et du Nord de la France. Contrairement au marinier-salarié d'une grande entreprise dont les tâches et les horaires sont bien définis, Raymond est un homme libre.
    Il est le propriétaire de l'Aster, un bateau transmis par son père qui était lui aussi batelier ... On n'arrive pas dans ce métier par hasard. C'est souvent une affaire de famille.
    Et cela continue car Raymond travaille en couple avec Ginette, sa femme, qui l'assiste dans les manœuvres délicates et le remplace à la barre quand il s'occupe de l'entretien. Car à bord des petites péniches, comme sur l'Aster, il n'y a pas de mécanicien. C'est au patron d'assurer les petites réparations sur le moteur, de surveiller les niveaux d'huile, de prendre soin de l'installation électrique, de la robinetterie ... Il faut savoir se débrouiller seul, mais cela ne dérange aucunement Raymond, au contraire, il adore cette liberté d'action.

    Raymond et Ginette sont parfois aidés d'un matelot, pour les longues périodes de navigation, lorsqu'ils vont à Rotterdam ou en Allemagne ... Raymond préfère toutefois éviter cet équipage car "un matelot à bord, ça vous bouffe le bénéfice" dit-il.

    Aujourd'hui, dans le transport de marchandises, les artisans, comme Raymond, ont du mal à survivre face à la flotte industrielle. Pour s'en sortir, certains de ses collègues ont été amenés à s'orienter vers le tourisme fluvial. Une perspective que Raymond se refuse à envisager, il préfère sa vie de bohème, entre tâches polyvalentes ... et revenus aléatoires.


    >> Voir aussi sur Parisperdu : la traversée du 10ème via le canal St Martin.

     

    « Chez Victor, impasse Compans.Nouvelle vie en usines. »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    3
    Samedi 21 Février 2009 à 12:37
    Ohé matelot !
    Merci aussi de ma part. C'est impressionnant de voir des gens vivre comme ça encore aujourd'hui.
    2
    Sylvie
    Jeudi 19 Février 2009 à 13:55
    Précision
    Merci pour cette belle photo de "Raymond". Et je peux apporter un petit supplément d'info : l'annexe qui est suspendue au dessus du batelier s'appelle un "bachot". Il est en métal, très lourd, et il faut le repeindre régulièrement.
    1
    Xavier
    Jeudi 19 Février 2009 à 11:21
    Tranches de vie
    merci pour ces tranches de vie que vous nous servez régulièrement. Bien roboratives ;o)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :