• Dans la jungle de Belleville.

    Rue  Piat, Paris 20ème.


    Chaque jour, Belleville devient un peu plus "bobo", les commerces de proximité ferment et laissent place à des cafés ou à des restaurants branchés qui, loin d'avoir une histoire, se donnent une image.

    Les rues du bas-Belleville ont perdu leurs charmes, les cafés et les bars que j'aimais fréquenter sont envahis par de jeunes bourgeois qui essaient de se donner un semblant de fibre populaire mais manifestent leur étonnement à la moindre bizarrerie, pourtant tout a fait banal pour un habitant originel.


    Les galeries d'art aussi envahissent le quartier, il paraît que Belleville est maintenant "à la pointe" de l'art contemporain. Les néo-galeristes viennent chercher ici "un décor" et, par pur snobisme intellectuel, pensent que s'entourer de pauvres,  de "vrais gens" comme ils disent, ça fait chic...
    Bourgeois et galeristes, cherchent à faire croire qu'ils viennent ici non pas parce que les loyers sont moins chers que dans le centre de Paris et parce que le quartier devient branché, mais parce que de "vraies gens" y vivent.
    Mais quels vrais gens ? Les gens du foyer Sonacotra de la rue de la Fontaine au Roi par exemple ont certainement les moyens de s'acheter de l'art contemporain... Quelle absurdité!
    Moi, je déteste cette expression "les vrais gens", ou alors les bobos sont de "faux gens"?


    Tous les quartiers populaires de Paris ont peu à peu disparu de la même manière, aidé par la politique de la ville qui envoie les pauvres en banlieue... où leur déportation crée les problèmes que l'on connait...
    Non Belleville n'est pas un décor, c'est un quartier qui a une histoire magnifique et qui vous apprend beaucoup  de choses pour peu que vous vous montriez un peu humble....
    Belleville est une ville qui a un charme incroyable pour celui qui connaît son Histoire faite de migrations, de résistance, de fierté ... autant de valeurs  qu'il ne faudrait pas perdre.

    Belleville est une jungle que bobos, galeristes et consorts veulent transformer en zoo.

    S'ils réussissent dans leur entreprise, il en sera fini de Belleville ... en tout cas, du Belleville que j'aime.

     

    >> Déjà sur Parisperdu : "Belleville, la belle ville des bobos"

     

     

     

     

    « Comes, village perdu.Le zoo de Ménilmontant n'a pas fermé ses portes. »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    3
    Mercredi 10 Novembre 2010 à 19:19
    un film rare sur la démolition du vieux Belleville à la BNF le 25/11
    http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/calendrier_manifestations/f.France_expliquee_enfants_mois_docu.html?seance=1223904446876
    2
    Dimanche 5 Septembre 2010 à 14:09
    Artificiel
    Je n'ai pas remis les pieds à Paris depuis six ans, je suis terrifié d'y revenir, parce que ce que vous décrivez est exactement ce que j'ai pressenti lorsque j'en suis parti; Dèja les dernières années je préférais vivre à Stain, ou St Ouen. Je n'allais que très rarement à la chope de château rouge, ou dans quelques rades qui sentait encore bon la bière froide et la gauloise sans filtre. Le même constat est hélas déplorable dans toutes les villes. On éradique, on aseptise, on uniformise. On paraît, on parade, on jacasse, on s'ébat dans l'artifice culturel, dans le festivalier et le mercantile. Plus d'échoppes, hormis sous couvert d'artisanat dans les lieux touristiques, plus d'épiceries, plus d'odeurs, plus de gamins qui courent entre les stands des marchés, mais des boutiques, des galeries, des supermarchés. Montpellier, Toulouse, Bordeaux, Barcelone, Dublin c'est pareil; Un grand coup de désherbant pour couper les racines à la base peu importe leurs origines sociales, où ethniques, nous devons tous porter le masque de "la vraie vie", celle des feuilletons télévisés où elle est paraît-il plus belle.
    1
    deguerrelasse
    Mardi 31 Août 2010 à 14:21
    sus au bobo
    les bobos sont les nouveaux envahisseurs de Belleville qui pourtant en a connu des invasions venues de gens du monde entier ... mais là ces bobos vont nous foutre le quartier par terre
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :