• Émile Savitry, photographe méconnu.

    Émile Savitry, photographe méconnu.

    Dans un bar de Pigalle, un apache et sa protégée, Paris, 1938, © Émile Savitry

    Encore un photographe de talent, un photographe humaniste qui longtemps est resté dans l’anonymat avant que son œuvre photographique émerge de l’obscurité à partir de 2006, à l'occasion de la belle exposition à la BNF consacrée à la "photographie humaniste 1945-1968".

    On se souvient pourtant qu’entre 1932 et 1934, il fut l'assistant de Brassaï et aussi qu'il a fait partie de l’une des grandes agences photographiques de l’après-guerre, Rapho, dans laquelle on retrouvait entre autres Robert Doisneau et Willy Ronis qui feront partie du fameux Groupe des XV. Curieusement Emile Savitry n’en sera pas.

    D'abord artiste-peintre, Emile Savitry, décède en 1967. Peu après, Claude Roy écrit à son sujet "il avait plus d’une corde à son art: peindre, photographier, voyager (ne rien faire). Mais ce qui ne l’intéressait pas c’était de réussir".
    C’est peut-être pour cette raison que son œuvre est restée aussi longtemps dans l’ombre. 

     

    >> En savoir plus sur Emile Savitry.

     

     

    « Passage Ruelle.Le 48 rue Ramponeau ne veut pas mourir … »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    2
    Pierre Barreteau
    Mardi 9 Juin 2015 à 11:06

    Si on veut, mais par contre l'Apache est clairement style avant-guère et la photo de Savitry est certifiée 1938.

    1
    Frédéric Jolly
    Mardi 9 Juin 2015 à 11:05

    Le style de la protegee ne fais pas 1938 mais plutot année 50

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :