• Insalubres .

    Immeubles délabrés,  rue de la Mare - Paris 20ème (mai 1997)


    Il y a dix ans, un recensement dénombrait 998 habitations à risque dans la capitale, autant de logements présentant un danger pour leurs occupants. Un sinistre inventaire, quartier par quartier, rue par rue, adresse par adresse. Un document qui reflète la face sombre de la Ville lumière.

    Ce catalogue de la misère, dressé en 2002, comprend deux catégories de logements: les dégradés et les insalubres.
    Les premiers, au nombre de 386 immeubles vétustes, ont été examinés, expertisés par l'OAHD (Office d'amélioration de l'habitat dégradé). Aujourd'hui, la quasi-totalité d'entre-eux ont connus, après des travaux de première urgence, des opérations de rénovation et, pour ceux-ci, le résultat de l'action menée est satisfaisant.

    Il n'en va pas été de même pour la seconde catégorie, celle des immeubles les plus délabrés, souvent insalubres. Ceux-là ont été confiés à la Société immobilière d'économie mixte de la ville de Paris (Siemp), une émanation de la municipalité, qui a vite été embouteillée par les quelques 600 dossiers, essentiellement situés dans le quart nord-est de la capitale. Fin 2011, seulement près de la moitié de ces "taudis" avait été réhabilités.
    Mais plus de 300 autres restent en souffrance car beaucoup d'appartements n'appartiennent pas à la Siemp; certains sont entre les mains de propriétaires privés, qui n'ont pas toujours les moyens d'entreprendre la restauration nécessaire, voire la refusent. Dans ce cas, la ville peut recourir à une procédure de rachat ou d'expropriation mais ces actions sont longues et n'aboutissent pas toujours.

    Quoiqu'il en soit, la municipalité actuelle s'est engagée à "traiter" l'ensemble de ces immeubles d'ici à la fin de la mandature.

    Rendez-vous donc en 2014 …


    >> A la limite de l'irréel …

    >> Marchand de sommeil.


    « L'intemporel Passage Boudin ...En, Pyrénées-Orientales: un hameau abandonné. »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Renaud H.
    Lundi 23 Juillet 2012 à 12:45
    Scandaleux
    Le plus scandaleux c'est les loyers que demandent des escrocs à des gens démunis qui ne peuvent se loger que dans ce type d'habitations.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :