• La Place des Fêtes : quelle place ? Quelles fêtes ? (2/2)

    La place des Fêtes,  juin 2008 -  Paris 19ème


    Les hautes tours de la Place des Fêtes, esthétiquement très médiocres, délivrent un paradoxe: même "reconstruit" le quartier conserve un caractère villageois et des qualités certaines de convivialité … que n'ont généralement pas les espaces situés au pied des tours ou des barres d'habitation.

    C'est qu'ici, à la différence des quartiers à problèmes de la banlieue Nord, par exemple, la population de la Place des Fêtes n’a, elle, pas de problèmes sociaux importants ; ses tours ont une superbe vue sur Paris et elles sont bien reliées au centre ; le quartier est parfaitement équipé ; et l’ambiance y est forcément beaucoup plus légère.

    Mais ce résultat, qui est d’abord le fait  des habitants eux-mêmes, n’existerait sans doute pas si ceux-ci ne pratiquaient pas, à l’intérieur de leurs tours, une convivialité certaine et somme toute assez rare dans ce type d’habitat.
    Alors, du fait de cette convivialité, l’opposition initiale entre "les gens des tours" et les anciens habitants du quartier s’est rapidement estompée. Et s’il y a bien un repérage des "tours des riches" par les riverains vivant en HLM près de la Place des Fêtes, ce n’est pas la forme architecturale qui le permet — toutes sont plutôt laides — mais la fréquentation de leurs habitants dans l’espace public.

    Au final, la vie dans les tours offre, outre l’avantage de ne plus les voir du dehors, maints avantages fonctionnels … Et le discours entièrement négatif sur la Place rénovée a toujours été le fait de non-riverains de la Place.

    Un petit tour Place des Fêtes est pour le non-résident une expérience à double détente : passé le premier "choc visuel", l'agrément du lieu vient peu à peu à vous … au fil des rencontre avec ses habitants.

     

    >> La place des Fêtes, déjà sur Parisperdu

    >> Voir aussi : "Ce n'est pas vraiment la fête ... !"

    >> La Place des Fêtes : quelle place ? Quelles fêtes ? (1/2)
     

     

     

    « La Place des Fêtes : quelle place ? Quelles fêtes ? (1/2)Balade alternative. »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    2
    Lundi 27 Juin 2011 à 10:29
    Place des Fêtes
    J'habite la Place depuis 20 ans et je partage aussi cette analyse. La Place est assez "laide" mais elle fonctionne comme place, les enfants et leurs jeux, le cheminement de toute la population sur celle-ci, les rencontres, les points de rendez-vous pour les fêtes et le célèbre marché de PDF et le kiosque à musique, conservé. La ligne 11 qui dessert entre autres, République, Rambuteau, Hôtel de ville et Châtelet. La place n'est pas épaisse, autour d'elle, les rues n'ont pas beaucoup changé, la zone pavillonnaire, la rue des Bois, des Lilas et du Pré-saint-Gervais font que l'on sait très vite que nous sommes sur les hauteurs de Belleville. Les habitants du quartier ont répondu présent pour un travail de réflexion autour du réaménagement de la Place (2020). Un questionnaire va être édité à plusieurs milliers d'exemplaires pour connaitre les besoins et les désirs des habitants pour une nouvelle Place.
    1
    Julien
    Dimanche 26 Juin 2011 à 09:49
    Ma place
    J'habite depuis 7 ans place des fêtes et suis en accord avec votre analyse. Au départ je craignais cet endroit et pensais avoir du mal à mis sentir bien, ce fut tout le contraire, les gens d'ici sont tès acceuillants et se parlent, ce qui n'est pas si courant à Paris... Bravo pour votre travail.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :