• Photographes Humanistes (4/13) : Janine Niepce.



    Rue St Vincent Paris,1950 © Janine Niepce

    Janine Niépce est une lointaine parente de Nicéphore Niépce, l'un des inventeurs de la photographie. Toute sa vie, elle a choisi de fixer en noir et blanc des gens ordinaires et leur vie quotidienne, un travail qui la rapproche de photographes humanistes tels Robert Doisneau et Willy Ronis.

    Née dans une famille de vignerons bourguignons, reconvertis dans la fabrication de décors de théâtre, elle entre, dans les années 40, dans la Résistance puis elle suit des études d'art et d'archéologie et se passionne pour la photo.
     
    Elle devient photographe professionnelle dès 1946 et est alors l'une des premières femmes reporters. Influencée par Henri Cartier-Bresson, "le seul qui m'ait donné des conseils judicieux pour être reporter", elle entre chez Rapho en 1955. Ses photos retracent, dans la deuxième moitié du 20e siècle, l'évolution de la condition féminine, la vie agricole en voie de disparition, la période insouciante des Trente glorieuses ou encore l'effervescence de Mai 1968.

    Janine Niépce eut un fils, décédé dans un accident de montagne.
    Elle-même nous quitte un dimanche d'août 2007, à Paris, à l'âge de 87 ans.
    Son talent photographique et sa gaieté sont reconnus par tous.


    >> Janine Niepce, site officiel

    >> Janine Niepce, déjà sur Parisperdu.

     

     

    « La place Goudeau, les Hydropathes et le Bateau-Lavoir.Les employés municipaux en action ! »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :