• Rechercher





    Page 1 sur 37 résultats pour la recherche "Doisneau" :
  •   Lorsque j'ai appris qu'il y avait un collège "Robert Doisneau" dans le 20ème arrondissement, je suis monté voir à quoi il ressemblait. La rue des Panoyaux n'est pas très large à cet endroit, et la façade du collège est défraîchie malgré ses 20 ans. Mais, vu la référence au...

    Lire la suite...

  • Fanton, entrepôts de Bercy octobre 1974 © Atelier Robert Doisneau   Ce sont 30 photographies présentées pour la première fois dans le lieu-même de leur prise de vue, elles sont issues de plusieurs reportages du photographe réalisées dans les années 1970 puis 1980 dans les entrepôts de...

    Lire la suite...

  • Dans le 18ème, à l'angle de la rue de l'Evangile et de la place Hébert, on retrouve des enfants, comme au temps de Robert Doisneau. Mais vers où vont ces garçonnets ? ... vers la rue des Fillettes ... évidemment !   >> Les Enfants de la place Hébert - 1957 ©Robert Doisneau  

    Lire la suite...

  • Robert Doisneau par Henri Cartier-Bresson, Paris, 1986 © Magnum Photos   A travers une sélection d'une centaine d'épreuves originales, l'exposition de la Fondation Cartier-Bresson nous montre comment Robert Doisneau a su inscrire "Paris et sa banlieue" sur la pellicule, un monde dont il voulait...

    Lire la suite...

  • ...de l'hommage qui lui avait été rendu aux Rencontres d'Arles en 2004.   Moins connus que Robert Doisneau, Willy Ronis, Édouard Boubat, Izis ou Sabine Weiss, Yvette Troispoux est pourtant l’une des grandes figures de la photographie humaniste. Paris est le cadre privilégié de cette école de...

    Lire la suite...

  • ...Nicéphore Niépce, Janine Niépce avait choisi de fixer sur la pellicule, en noir et blanc, des gens ordinaires dans leur vie quotidienne, un travail qui la rapproche de Robert Doisneau et de Willy Ronis.   >> 3 facettes du talent de Janine Niépce >> Janine Niépce déjà dans Parisperdu ...  ...

    Lire la suite...

  • ...trottoirs trempés … Tous les grands photographes qui ont aimé Paris sont là : Daguerre, Atget, Brassaï, Kertész, Doisneau, Cartier-Bresson, Boubat, Izis, Ronis, Riboud … mais aussi Horvath, William Klein et Man Ray … aucun ne manque pour cette grande rétrospective d’un Paris éternel....

    Lire la suite...

  • ...dévoilé à l'Hôtel de Ville, un photographe à l'égal des plus grands photographes-amoureux de Paris: Willy Ronis et Robert Doisneau. Mais trente ans après sa disparition, en 1980, Izis demeure moins célèbre que ses compagnons d’alors. Willy Ronis, lui-même se scandalisait de "cette...

    Lire la suite...

  • ...jamais de regarder les images de ces photographes humanistes : celles des célébrissimes Ronis, Doisneau, Boubat, Izis, Brassaï et celles d'auteurs moins connus mais tout aussi représentatifs de ce courant comme Marcel Bovis, René-Jacques, Jean Dieuzaide, Janine Niepce, Sabine Weiss, Jean...

    Lire la suite...

  • ...Moma, à   New York. Jusqu'au 28 juin 2010.   >> "Henri Cartier-Bresson : The Modern Century". >> Parmi les merveilles peu vues :" Paris 1955". >> Voir aussi sur Parisperdu : "Henri Cartier-Bresson, Paris à vue d'œil." >> Et aussi : "Doisneau chez son complice...

    Lire la suite...