• Ségrégation urbaine ...


    Haut de la rue Gasnier-Guy, 1995

     

    La "reconquête" immobilière des quartiers populaires de l'est parisien masque en fait un rapport de forces sociétales, déguisant ses desseins financiers sous les oripeaux du "cool" et du "sympa". Car les futurs habitants, détenteurs de capital intellectuel - et pas seulement de capital tout court - sauront habilement tirer un bénéfice concret de ces "rénovations".

     

    Mais pour "bien vendre la ville" à la néo-bourgeoisie, il faut à la fois la délivrer de ses "défauts", la désencombrer, l'embellir, y réduire le bruit, la circulation, les mauvaises odeurs, les mauvaises rencontres, ... et aussi y ajouter certains "signes de prestige", synonymes de loisirs et de consommation chics.

     

    Ici, on va bientôt accueillir des acteurs du "tertiaire", des professions libérales, ... Des sociétés et des prestataires de services veulent aussi s'implanter dans ces quartiers néo-branchés... On va donc, leur bâtir des résidences confortables ... ce sont des gens qui ont besoin de calme et aussi d'être bien logés. Comme si les autres n'avaient besoin ni de calme ni de logements confortables... C'est la citoyenneté à géométrie variable !

     

    La ville et ceux qui la décident, ceux qui la dessinent, n'échappent décidément pas à l'idéologie de la ségrégation urbaine.

     

     

    >> Voir aussi sur Parisperdu : "Vers une nouvelle géographie urbaine"

     

    >> Rue Gasnier Guy, la rue-symbole de Parisperdu

     

     

     

    « Jean Ro. et les 100 vierges !Sur les pas d'... Eugène Atget »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    3
    Mardi 27 Novembre 2007 à 09:29
    Le Paris populaire
    Un beau blog sur le Paris populaire qui est en train de disparaître petit à petit et qu'on ne trouve plus guère que dans le 20e : et avec de belles photos dedans, et un peu d'histoire contemporaine. Il montre le vieux Paris en train de se faire bouffer par les lofts, les galeries d'arts et autres trucs propres à attirer les bobos.
    2
    Lundi 26 Novembre 2007 à 10:08
    Les transformations de Paris
    Bravo à Parisperdu, un très nostalgique, élégant, et parfois acide blog qui donne à voir -subjectivement- la transformation de Paris.
    1
    Samedi 24 Novembre 2007 à 13:44
    Egalité, Fraternité
    La devise de la République a perdu deux de ses piliers. Seule la Liberté est glorifiée et encore de manière sélective. Très beau blog !
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :