• Souvenir de la rue Vilin.


    Photo ©Philippe Hiraga


    Georges Perec nous parle de la rue Vilin : "Nous vivions à Paris, dans le 20ème arrondissement, rue Vilin; c'est une petite rue qui part de la rue des Couronnes, et qui monte, en esquissant vaguement la forme d'un S, jusqu'à des escaliers abrupts qui mènent à la rue du Transvaal et à la rue Olivier Métra.
    La rue Vilin est aujourd'hui aux trois quarts détruite. Plus de la moitié des maisons ont été abattues, laissant place à des terrains vagues où s'entassent des détritus, de vieilles cuisinières et des carcasses de voitures; la plupart des maisons encore debout n'offrent que des façades aveugles.
    Il y a un an, la maison de mes parents, au numéro 24, (...) était encore a peu près intacte. On y voyait même, donnant sur la rue, une porte en bois condamnée au-dessus de laquelle l'inscription COIFFURE DAMES était encore à peu près lisible.

    L'immeuble du numéro 24 est constitué par une série de petites bâtisses, à un ou deux étages, encadrant une courette plutôt sordide. Je ne sais pas laquelle j'ai habité. Je n'ai pas cherché à entrer à l'intérieur des logements, aujourd'hui généralement occupés par des travailleurs immigrés portugais ou africains, persuadé du reste que cela ne raviverait pas davantage mes souvenirs".

    (Extrait de "W ou le souvenir d'Enfance de Georges Perec"- 1975)


    >> Voir aussi sur Parisperdu : "Vilin, Couronnes et Pali-Kao..."

    >> Voir aussi sur la destruction de la rue Vilin: "Elles tombent, l'une après l'autre"

    >> Perec et "Le regard sur la ville"

    >> A Georges et à Léon-Paul ...

     

     

    « United Colors of Paris-Canal. Un monde loin du monde ... »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    6
    BEN MORAD
    Samedi 13 Août 2011 à 20:45
    resident aussi a rue vilin
    bonjour a tous j'y est habité aussi entre 1966 ET 1974. malgré la pauvreté j'y est que des bon souvenirs nous étions toute une bande dont le plus grand était carlos souvenir aussi des educateur de rues josie,maurice,mireille etc
    5
    Philippe
    Mercredi 19 Janvier 2011 à 12:40
    La rue Vilin en 1949
    On peut voir la rue Vilin en 1949 dans le film "Orphée" de Cocteau (on aime ou on aime pas). http://www.youtube.com/watch?v=AjTFgpPfkO4&feature=relatedC'est à 8:32, vers la fin de la vidéo.
    4
    serge
    Vendredi 16 Octobre 2009 à 15:18
    je me souviens
    j'ai passé mon enfance rue Vilin dans les années 1960;en réponse à jean-Christophe,le film s'appelait "Brigade antigang"
    3
    Jean-Christophe
    Vendredi 7 Novembre 2008 à 15:43
    Je me souviens...
    Je me souviens d'un film de gangsters à la française dont plusieurs séquences avaient été tournées en haut de la rue Vilin (ou rue Botha), transformée en casse d'autos. Jean-Louis Trintignant y tenait le rôle principal. J'ai vu ce film à la télévision voici une trentaine d'année. Quelqu'un en connaîtrait-il le titre, le réalisateur, etc. ? Merci pour votre site absolument magnifique.
    2
    Paul Henri
    Mardi 28 Octobre 2008 à 12:06
    Pub Renault ?
    4L contre 4 CV : avec l'ancien modele à la casse et le nouveau fierement garée dans le sens de la descente ... Renault faisait-il sa pub rue Vilin ?
    1
    jean michel
    Lundi 27 Octobre 2008 à 17:50
    Exact
    J'ai vécu dans le quartier dans les années 70, c'était exactement cela : une zone de terrains vagues ... idéal comme terrain de jeux des gamins que nous étions. Merci pour ce bon souvenir.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :