• Tag photographes

    Résultats pour la recherche du tag photographes :
  • Place de la Bastille – Paris, mars 2005, "Hommage à Brassaï".   Il a fixé à jamais l'image d'un Paris nocturne. Il a utilisé comme personne l'objectif pour capter l'atmosphère fascinante des nuits parisiennes. Il nous a livré de poignants paysages nocturnes, témoignages de ses longs...

    Lire la suite...

  • © Henri Cartier Bresson :Extrait de son carnet de croquis parisiens.     C'est   Henri Cartier-Bresson, HBC pour les intimes qui parle : "L'appareil photographique est pour moi un carnet de croquis, l'instrument de l'intuition et de la spontanéité, le maître de l'instant qui, en termes...

    Lire la suite...

  • ...comme un Requiem, surtout celui de Fauré qu'il aimait tant. Willy, c'était un peu le grand-père de tous les photographes. Il ne se déplaçait plus alors qu'en fauteuil roulant, affaibli par son grand âge. A Arles, il fit une toute dernière apparition dans la lumière bleutée du théâtre...

    Lire la suite...

  • Lorsque je les ai vues, près du métro Stalingrad, j'ai immédiatement pensé à la célèbre photo d'Izis. Les auto-tamponneuses étaient là, bien rangées dans la lumière d'un soir d'été. Leurs carrosseries en plastique, incrusté de paillettes argentées, brillaient de mille feux. Mais...

    Lire la suite...

  • Robert Doisneau par Henri Cartier-Bresson, Paris, 1986 © Magnum Photos   A travers une sélection d'une centaine d'épreuves originales, l'exposition de la Fondation Cartier-Bresson nous montre comment Robert Doisneau a su inscrire "Paris et sa banlieue" sur la pellicule, un monde dont il voulait...

    Lire la suite...

  • " Avenue Simon Bolivar et rue Lauzin". © Willy Ronis -1950.   Je suis retourné sur la butte Bergeyre et, au bout de la rue Georges Lardennois, j’ai retrouvé l’escalier que je cherchais. L’escalier immortalisé par Willy Ronis dans son célèbre cliché : "Avenue Simon Bolivar et rue...

    Lire la suite...

  • ...c'est un photographe humaniste qui nous est dévoilé à l'Hôtel de Ville, un photographe à l'égal des plus grands photographes-amoureux de Paris: Willy Ronis et Robert Doisneau. Mais trente ans après sa disparition, en 1980, Izis demeure moins célèbre que ses compagnons d’alors. Willy...

    Lire la suite...

  •   Les amoureux de la rue Etienne Marcel – 75001 Paris – Juin 2005      On peut effectivement se poser la question : la photo humaniste ne serait-elle pas déjà morte ? D'ailleurs, aucun nom de photographe humaniste de moins de 50 ans ne me vient spontanément à l'esprit ...  ...

    Lire la suite...

  • ...la rue ?   Le droit de l'image est très précis sur ce qu'il est possible ou non de faire, et pour les photographes amateurs comme pour les professionnels, il est devenu obligatoire de se "protéger" en demandant l'accord écrit de la personne photographiée (idem dans un cas d'une photo de...

    Lire la suite...

  • ... Robert Capa ajoutait : "Si votre photo est ratée, c'est que vous étiez trop loin…". Oui bien sûr, mais ces "grands" photographes qui opéraient dans la rue avaient la chance, à leur époque, de pouvoir le faire avec une réelle liberté et une certaine insouciance. Ce qui ne veut pas dire...

    Lire la suite...